Thrombus: qu'est-ce que c'est, symptômes, diagnostic et traitement

Thrombus est un terme médical populaire que presque tout le monde a entendu. Malheureusement, dans la plupart des cas, les informations relatives aux caillots de sang, ainsi que ce qu’elles sont, sont révélées trop tard. Dans ce cas, tout le monde ne comprend pas ce que le terme signifie spécifiquement et s'il est possible d'éviter une issue fatale.

Types de formations

La définition la plus simple de ce qu'est un caillot de sang est un caillot de sang qui peut être situé à la fois dans la lumière d'un vaisseau sanguin et dans la cavité du cœur et se forme à la suite d'une coagulation du sang en réponse à une lésion du vaisseau. Le blocage des vaisseaux sanguins et le chevauchement du flux sanguin - voilà ce qui est dangereux pour un tel caillot.

Il existe deux classifications conditionnelles dans lesquelles la division se fait en fonction de signes différents. Selon l'emplacement peuvent être identifiés des caillots des types suivants:

  1. Veineux / artériel / microcirculatoire. Ces types de caillots sanguins indiquent où il se trouve exactement. Dans ce cas, il ne s’agit généralement pas d’un thrombus détaché, mais d’une thrombose. La thrombose est le principal site de formation de caillots, elle est en expansion constante et, sous le poids des particules, appelée embole, se détachent. Une différence assez significative peut être trouvée entre ces espèces, par exemple, un caillot veineux ne peut pas être formé à partir d'une plaque, car ils ne sont pas dans les veines.
  2. Pristenochny. L'un des segments est attaché à la paroi du vaisseau, de sorte qu'un caillot sanguin ne fera pas chevaucher le flux sanguin au premier stade, mais il peut devenir un «donneur» de caillots errants. Ces couches peuvent être de tailles différentes, parfois assez longues.
  3. Doublure La formation de thrombus se produit sur tout le diamètre du vaisseau, l’espace restant au centre pour le mouvement du sang. Cela augmente la pression dans le vaisseau, en particulier avec l'augmentation de la taille du caillot.
  4. Central. Il a des attaches aux murs des côtés opposés. Cependant, la partie principale est au centre, donc le sang coule "autour". Cette situation inhibe également fortement le flux sanguin.

Chacune de ces formes de thrombose peut devenir un donneur de l'embole vagabond, qui se déplace librement dans le système circulatoire. Au cours d'un tel «voyage», il peut augmenter de taille ou atteindre des navires trop étroits. La version finale de la version nomade, ainsi que de toutes les autres espèces, est un embole bloquant. Il bloque complètement le mouvement du sang.

La deuxième classification des caillots sanguins provient de la composition:

  1. Blanc Le nom médical est agglutination. Les plaquettes et les leucocytes en deviennent la base. La formation de caillots sanguins se déroule en plusieurs étapes et se déroule lentement.
  2. Thrombus rouge. Le nom médical est coagulation, les facteurs de coagulation et les globules rouges sont nécessaires à la structure des caillots sanguins. Le plus souvent, ils sont veineux.
  3. Hyaline. Le composant est formé à partir de protéines plasmatiques liées par les globules rouges, généralement au stade de l'hémolyse.
  4. Mixte Le schéma de formation de thrombus nécessite la présence de différentes particules, dont certaines collent, d'autres tombent dans les sédiments et se fixent aux parois.

Il existe cependant plusieurs autres classifications par emplacement et par composition - la plus complète et la plus importante dans le diagnostic et le traitement.

Raisons

Tous les composants d'un caillot sanguin se déplacent librement dans le système circulatoire d'une personne en bonne santé. La combinaison de composants ne se produit pas spontanément, il doit y avoir certaines raisons pour la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux:

  • L'apparition de la maladie peut causer des lésions aux vaisseaux sanguins. Les dommages ne doivent pas nécessairement être mécaniques, ils sont la conséquence d'une radiothérapie, d'une chimiothérapie ou d'une blessure, d'un processus inflammatoire dû à des infections et même d'une quantité excessive de cholestérol sur les parois. Si la paroi du vaisseau est endommagée, des filaments de fibrine apparaissent. Ils «attrapent» littéralement les premiers composants du futur caillot en les attachant aux parois du vaisseau.
  • Il convient de rappeler que la chirurgie est la cause la plus fréquente de caillots sanguins. Par conséquent, après la chirurgie, les caillots sanguins commencent très souvent à se former. Des résultats similaires peuvent apporter un accouchement naturel.
  • La thrombose peut être une conséquence d'un fonctionnement incorrect du système de coagulation, car il est responsable de la coagulation du sang et de la formation de caillots sanguins. Habituellement, c'est bon pour le corps. Lors d'une blessure, un caillot empêche la libre circulation du sang sur le site de la rupture. Cela suffit pour attendre la cicatrisation du tissu, car cela évite la perte de sang précieux.
  • L'échec du système de coagulation est souvent, mais pas nécessairement, associé à des pathologies congénitales ou à l'hérédité. L'échec survient également lorsqu'il y a un virus ou une bactérie dans le sang, si le système immunitaire est retenu par certains médicaments. Le corps ne peut tout simplement pas comprendre ce qui s'est passé et déclenche une cascade de coagulation du sang, créant ainsi la base pour la formation de caillots sanguins.

La formation de caillots sanguins n’est pas toujours le résultat d’un processus court. Chez les personnes sédentaires, la circulation sanguine est altérée en raison de la compression des vaisseaux sanguins. En règle générale, une telle violation se produit dans le contexte des varices, de l'excès de poids, de la grossesse ou des médicaments hormonaux chez la femme. Certains scientifiques prétendent même que le risque de thrombose est, pour cette raison, associé à la croissance. Par conséquent, chez les personnes trop basses et trop élevées, il se manifeste plus souvent.

Les symptômes

La thrombose est une maladie dangereuse, car il n’est pas toujours possible de la détecter à ses débuts. Les symptômes externes de la présence de caillots sanguins n'apparaissent pas immédiatement et peuvent être totalement absents en cas de maladie bénigne. Les autres signes de thrombus sont très divers et dépendent en grande partie de l'endroit où se trouve le phoque et de la dureté de la maladie.

La thrombose des veines superficielles est caractérisée par le fait qu'elle peut être détectée par la palpation, car elle est proche de la surface de la peau. Un tel caillot est une formation dense, au stade primaire, il est mou, mais une formation dure peut être ressentie à la palpation. Parmi les symptômes supplémentaires figurent une rougeur de la peau, un gonflement du membre, de la fièvre sur le site de la formation d'un thrombus. L'œdème se développe en quelques heures et fait mal au toucher. Les symptômes de thrombose superficielle peuvent parfois être confondus avec une infection.

Les symptômes de thrombus veineux dans les veines profondes - rougeur et gonflement, comme dans le cas précédent. La zone touchée sera plus chaude; très probablement, la température du corps entier augmentera, une fièvre est possible. Douleur ressentie par le patient en appuyant sur la zone proche de l'inflammation. Apparaissent également des marques sur la peau - des taches bleues.

Les plus dangereux sont les thrombi artériels. Les symptômes de thrombus dépendent en grande partie de l’organe touché. La thrombose artérielle dans le coeur se réfère à la maladie coronarienne, par conséquent, parmi les signes sont:

  • essoufflement;
  • douleur à la poitrine qui donne au bras ou au dos;
  • transpiration accrue;
  • nausée

La thrombose artérielle aux extrémités provoque une douleur intense et une peau pâle, une diminution de la température des tissus privés de la circulation sanguine. Dans de telles situations, le patient a besoin de soins médicaux urgents, ce qui lui permet de sauver le bras ou la jambe affecté de l'amputation.

La thrombose des artères de la tête provoque des troubles plus prononcés, perceptibles par les autres. Problèmes d'élocution, de coordination, de déglutition, de vue, de force musculaire et de mouvement. Les symptômes de formation de thrombus se chevauchent largement avec les accidents vasculaires cérébraux, car il s'agit du résultat le plus fréquent en l'absence de traitement.

Les caillots sanguins situés dans les artères du cerveau provoquent souvent des accidents vasculaires cérébraux. De telles lésions peuvent être identifiées par une perte de la parole, de la vision, de la sensibilité. Les symptômes sont généralement temporaires, mais la récupération peut durer assez longtemps. De plus, rien ne garantit qu’il y aura un rétablissement complet.

La principale complication de la thrombose veineuse est la séparation d'un caillot sanguin, sa migration avec le flux sanguin vers les poumons et le développement d'une embolie pulmonaire (EP). L'embolie pulmonaire est une maladie potentiellement mortelle qui se manifeste par l'apparition soudaine de douleurs à la poitrine, d'essoufflement et de toux accompagnée d'un écoulement de sang. Dans les cas graves, une baisse de la pression artérielle et une perte de conscience se développent et un arrêt cardiaque est possible.

Expert du portail, médecin de première catégorie, Taras Nevelichuk.

Diagnostics

La thrombose est une maladie diagnostiquée avant l'apparition des symptômes de caillots sanguins.

Si vous consultez un médecin avec un problème, le traitement sera probablement inefficace. Par conséquent, le diagnostic de la maladie est à bien des égards une initiative du patient soucieux de sa santé. Les médecins détectent une maladie en plusieurs étapes:

  1. Analyse des antécédents cliniques. Les caillots sanguins dans les vaisseaux n'apparaissent pas à partir de rien, donc une personne est jugée sur le fait de savoir si elle est à risque. Habituellement divisé en 3 catégories: probabilité de maladie élevée, moyenne et faible. L'évaluation est effectuée en tenant compte des chirurgies, de l'âge, du mode de vie, des mauvaises habitudes et de certains autres facteurs.
  2. Examen externe. La thrombose des veines superficielles peut être détectée par la palpation. Dans d'autres cas, lors d'un examen externe, le médecin peut détecter un changement de couleur de la peau ou un gonflement.
    Test sanguin pour la coagulation. Cette méthode de diagnostic fait référence au général, car elle indique uniquement la probabilité de la présence de caillots. À un taux élevé de D-dimères, des tests plus précis devraient suivre le test sanguin.
  3. Échographie. Cette méthode de diagnostic est utilisée dans presque tous les cas de suspicion de la présence de caillots sanguins. Il est facile de détecter une thrombose d'un membre, mais d'autres méthodes sont utilisées pour étudier tout le corps.
  4. Méthodes angiographiques (phlébographie et artériographie). La méthode de diagnostic utilisant une substance radio-opaque est utilisée pour détecter les caillots sanguins dans les vaisseaux.
  5. CT Il peut être utilisé pour détecter les caillots sanguins dans presque tous les organes, il peut être utilisé à la place des ultrasons. En pratique, il est le plus souvent utilisé pour diagnostiquer un caillot sanguin dans les poumons ou le cerveau.
  6. ECG Ce type de diagnostic est utilisé pour détecter une thrombose des artères coronaires du cœur.
  7. Échocardiographie Méthode de diagnostic par ultrasons pour détecter les caillots sanguins dans les cavités cardiaques.

Si lors de l'examen du patient de la clinique aucun signe de thrombose n'a été révélé, cela ne signifie pas que la maladie ne l'affectera pas. Le risque de maladie augmente après 40 ans. Il est donc nécessaire de reprendre le traitement après quelques années.

Traitement

Les premières étapes du traitement sont effectuées strictement sous la supervision de professionnels de l'hôpital. Après plusieurs examens supplémentaires, le médecin détermine la suite du traitement. Le résultat d'un ensemble de mesures devrait être une résorption naturelle. Cependant, dans les cas particulièrement difficiles de la maladie, en particulier dans la thrombose artérielle, l'ablation chirurgicale du caillot est prescrite. Le processus de traitement lui-même ne peut pas être qualifié de court. Cela dure souvent plus que quelques mois. Heureusement, il n’est pas nécessaire de rester à l’hôpital tout ce temps.

Le traitement médicamenteux est basé sur des anticoagulants, des anticoagulants. L'amincissement du sang conduit à la disparition naturelle d'un caillot sanguin. Cette thérapie est très efficace non seulement pour le traitement d'une maladie, mais également pour sa prévention. La réception d'anticoagulants ne s'arrête généralement pas immédiatement après avoir atteint l'objectif. Ils se saoulent pendant un certain temps pour éliminer le risque de rechute.

Les thrombolytiques sont un autre traitement médicamenteux. Ils agissent déjà exclusivement sur l'éducation. Sous l'influence de drogues au lieu de la superposition de particules, elles disparaissent progressivement. Les formations sortent de très petits volumes, puis se dissolvent complètement. Les thrombolytiques étant administrés par injection, le résultat peut être obtenu assez rapidement.

La physiothérapie est prescrite pour les formes les plus bénignes de thrombose. Ils peuvent être enlevés à l'aide de séances de massage périodiques, ainsi que d'une thérapie physique. Les médecins recommandent fortement de changer de mode de vie, surtout en position assise. Des marches incessantes dans l'air frais conduiront à une circulation sanguine normale et la maladie passera d'elle-même. Le mécanisme de la formation de thrombus est souvent basé sur une plaque athéroscléreuse. Par conséquent, le régime alimentaire devient une méthode de traitement supplémentaire. Il peut également être utilisé à titre préventif.

Parfois, des filtres spéciaux sont placés dans la veine cave inférieure, qui transporte le sang de la partie inférieure du corps. Ils n'affectent pas le caillot dans son état normal, mais si le caillot est rompu, le filtre empêche son mouvement. Cette pratique est utilisée dans les cas où le risque d'embolie dans les poumons est élevé. Le filtrage est combiné à d'autres types de traitement, puisqu'il ne s'agit en soi que d'une procédure de contention passive.

15 signes dangereux d'un caillot de sang pouvant immédiatement vous tuer

Connaître les premiers signes de caillot sanguin dans le corps peut prévenir une situation potentiellement fatale.

Un caillot de sang se forme généralement dans les veines des jambes et conduit à une thrombose veineuse profonde. Le risque d'un caillot de sang est qu'il passe souvent inaperçu, mais peut soudainement se détacher et entraîner la mort.

Un caillot de sang est un caillot de sang qui a acquis un état épais ou semi-solide à partir d'un état liquide.

En général, il faut bien comprendre que la coagulation du sang est un processus nécessaire qui empêche une perte de sang importante dans certaines situations, par exemple, lorsque vous avez été blessé ou coupé.

Lorsqu'un caillot se forme dans l'une des veines, il ne se dissout pas toujours, ce qui peut par la suite conduire à une situation dangereuse, voire mortelle.

Un thrombus fixé ne constitue généralement pas une menace, mais s'il se casse et pénètre dans des organes importants tels que le cœur ou les poumons par les veines, il peut provoquer la mort.

Voici quelques signes de thrombus dangereux dans votre corps.

Premiers signes d'un caillot sanguin

1. fatigue inexpliquée

Une fatigue soudaine indique souvent une variété de problèmes de santé, y compris la formation de thrombus. Lorsque notre corps est forcé de travailler plus que d'habitude, cela a des conséquences négatives pour le corps.

Si la sensation de fatigue ne disparaît pas pendant longtemps, il y a lieu de penser qu'un caillot de sang dans un bras, une jambe, le cerveau ou la poitrine peut être à blâmer pour tout.

2. Gonflement des membres

Un gonflement ou un gonflement peut apparaître sur le site d'un caillot de sang. Si le caillot de sang se trouve dans le bras ou la jambe, le membre peut gonfler complètement, ce qui est dû à une mauvaise circulation sanguine.

Dans ce cas, l'endroit affecté peut changer de couleur, virer au rouge ou devenir bleu, devenir chaud ou démanger. Cette situation est très dangereuse, car un caillot de sang peut se rompre et pénétrer à tout moment dans un organe vital. Par exemple, si c'est dans les poumons, cela conduira à une embolie pulmonaire.

3. Respiration difficile

Ce symptôme peut être assez effrayant, car cela peut signifier qu'un caillot de sang est entré dans les poumons. Selon les spécialistes, si les difficultés respiratoires sont accompagnées d'une toux constante, cela peut être le premier signe d'un embole pulmonaire - un blocage de l'une des artères des poumons.

Il est nécessaire de prendre cette situation très au sérieux et d’appeler une ambulance dès que possible.

4. Douleur à la poitrine ou douleur à la respiration

Comme mentionné ci-dessus, l'embolie pulmonaire est une condition potentiellement fatale. Il se produit lorsqu'un caillot de sang formé dans les membres inférieurs pénètre dans l'un des vaisseaux pulmonaires et le bloque. L'un des principaux symptômes est la douleur thoracique et un inconfort général lors de la respiration, dans lesquels il peut être difficile pour vous de prendre une profonde respiration.

Il est également important de se rappeler que la douleur au cœur peut indiquer qu'un caillot de sang se trouve dans la région du cœur, ce qui peut entraîner une crise cardiaque.

5. Fièvre et transpiration

Ce symptôme apparaît souvent dans la thrombose rénale.

Son principal danger est qu'un caillot sanguin empêche votre corps de se débarrasser de ses déchets, ce qui entraîne une hypertension artérielle et même une insuffisance rénale. Dans le même temps, un thrombus dans les reins entraîne souvent de la fièvre ou une transpiration accrue.

Symptômes de thrombus

6. Vertiges ou évanouissements

La combinaison de douleur à la poitrine et d'essoufflement peut provoquer des vertiges et provoquer des évanouissements.

7. palpitations cardiaques

Si votre fréquence cardiaque s'est accélérée, il peut s'agir d'un symptôme dangereux d'embole pulmonaire. Lorsqu'un caillot de sang atteint les poumons, il manque d'oxygène et votre cœur tente de le compenser en augmentant le rythme cardiaque. C'est un signe d'avertissement qui ne peut être ignoré.

8. toux inexpliquée

S'il y a des accès de toux, une sensation d'essoufflement et une accélération du rythme cardiaque, cela peut indiquer qu'un caillot de sang s'est formé dans votre corps. La toux peut être accompagnée de sang, ce qui constitue une raison sérieuse de consulter un médecin.

La cause d'une telle toux peut être un caillot de sang dans les poumons, ce qui entraîne une congestion des voies respiratoires et se manifeste sous forme de toux.

9. mal de tête sévère

Beaucoup de gens souffrent de maux de tête chroniques, mais cette douleur est souvent plus forte que d'habitude. Une telle douleur insupportable peut vous désactiver complètement, raison pour laquelle vous ne pouvez vous concentrer sur rien.

Cependant, les médicaments classiques contre les maux de tête peuvent ne pas atténuer les symptômes. Dans ce cas, consultez un médecin d'urgence, car cela peut indiquer la présence d'un caillot sanguin dans le cerveau, susceptible de provoquer un accident vasculaire cérébral.

10. Douleur ou sensibilité dans le membre

Il est très difficile de comprendre que vous avez un caillot de sang sans connaissances médicales, mais l'un des symptômes les plus fréquents de ce problème est une douleur au bras ou à la jambe.

Si cela n’est pas lié à un traumatisme, des sensations douloureuses peuvent prévenir d’une thrombose veineuse profonde. Dans le même temps, une douleur peut être observée lorsque vous appuyez ou touchez la zone touchée. Pour le distinguer des crampes musculaires, veillez à ce que la douleur augmente lorsque vous marchez ou pliez la jambe. Si c'est le cas, il existe un risque de formation de caillot sanguin.

Même si un caillot de sang est présent dans une jambe, vous pouvez ressentir une douleur dans les deux jambes. Cela est dû au fait que vous essayez d'atténuer l'inconfort d'une jambe et de forcer davantage l'autre jambe, ce qui peut entraîner des tensions et des douleurs.

Thrombus à Vienne

11. Cuir chaud au toucher.

Avec la thrombose, la température de la peau peut varier, en particulier à l'endroit où un caillot sanguin est présent. Vous sentirez que cette zone est plus chaude au toucher.

Cette sensation est due à un débit sanguin réduit et peut également être accompagnée de pulsations et de démangeaisons.

12. veines rouges dans les veines

Les caillots sanguins peuvent provoquer des traînées rouges qui s'étendent le long des veines et sont souvent chaudes au toucher. Lorsque vous les touchez, ils sont plus chauds que la peau et bien visibles. Vous pouvez les prendre pour des éruptions cutanées ou des ecchymoses, mais si elles sont chaudes au toucher, vous devriez consulter votre médecin.

13. Douleur dans les mollets

Lorsqu'un caillot de sang se forme dans les jambes, la douleur chez les veaux devient l'un des symptômes les plus courants. La douleur est souvent confondue avec des spasmes musculaires ou des crampes et, pour cette raison, un symptôme dangereux est souvent ignoré.

Cependant, contrairement aux crampes, qui surviennent brusquement et durent plusieurs minutes, la douleur dans le mollet causée par un caillot sanguin augmente progressivement et peut durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

14. Décoloration

La rougeur est l’un des symptômes les plus fréquents associés à la présence d’un caillot sanguin. Elle apparaît généralement à un endroit où se trouve un caillot sanguin. Cependant, vous devriez être alerté et tout autre changement de couleur de peau. Par exemple, la zone de formation de caillots sanguins peut pâlir à cause d'une diminution du débit sanguin.

Lorsque la situation s'aggrave, la peau peut acquérir une teinte bleuâtre et être plus froide au toucher. Dans ce cas, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

15. Absence de symptômes

L'une des raisons pour lesquelles une thrombose est si dangereuse est le fait que souvent aucun symptôme précédent n'est observé. Au moins, il n'y a pas de signes évidents qui nécessitent un accès rapide à un médecin, et avant que nous ayons le temps de les connaître, l'irréparable se produit.

Pour cette raison, il est important de prendre des mesures préventives pour empêcher que cela ne se produise. Évitez de rester assis au même endroit pendant longtemps, faites de l'activité physique, ajustez votre poids et surveillez votre alimentation pour ne jamais savoir ce qu'est une thrombose.

C'est important! Quelles sont les causes des caillots sanguins dans les vaisseaux: 3 raisons principales

Chaque personne a probablement entendu parler de thrombose et de thrombose, mais tout le monde ne sait pas à quel point cela peut être dangereux. C'est le thrombus qui est responsable du développement de maladies mortelles telles que l'infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux ischémiques.

De plus, en raison de la formation de caillots sanguins, une gangrène peut se développer et, une fois coupée, une embolie pulmonaire. Très souvent, dans les médias, on entend dire que c'est un caillot de sang qui a causé la mort d'un artiste ou d'un réalisateur populaire. À première vue, ce mot n’a rien d’inconvénient, mais beaucoup se demandent pourquoi il peut être dangereux. Alors, qu'est-ce qu'un caillot de sang? Un caillot de sang est un caillot de sang qui se forme dans un vaisseau sanguin ou une cavité cardiaque. Il est constitué de protéines, principalement de la fibrine, et peut être pariétal ou occlusif, c'est-à-dire fermer complètement la lumière du vaisseau. Les caillots sanguins encrassants se forment plus souvent dans les petits vaisseaux, tandis que les caillots pariétaux se forment dans les grandes veines des membres inférieurs et de la cavité cardiaque.

Ce qui fait des caillots de sang

La formation de caillots sanguins - une réaction protectrice du corps, visant à arrêter le saignement. Tout le monde sait qu'avec de petites coupures, le sang s'arrête assez rapidement, ce qui est dû à la fermeture des capillaires endommagés par de petits caillots. En cas de violation du processus de thrombose peut être la vie en danger. Par exemple, la mort de Tsarevich Alexei, atteint d'hémophilie.

Il n'y avait pas de caillots de sang dans son corps, donc une petite blessure lui était fatale. Mais la situation inverse, dans laquelle la formation de caillots sanguins augmente, peut être fatale.

Les caillots de sang se forment dans les vaisseaux pour trois raisons principales:

  • Modifications de la paroi vasculaire;
  • Augmentation de la viscosité du sang;
  • Flux sanguin perturbé.

L'athérosclérose entraîne le plus souvent des modifications de la paroi vasculaire. Avec un régime alimentaire inadéquat, l'excès de cholestérol forme une plaque dans les artères. Sous l'influence de divers facteurs, le calcium se dépose dans ces excroissances grasses. C'est-à-dire que les vaisseaux mous et élastiques deviennent fragiles et ulcérés. Puisque la fonction principale des caillots sanguins est de fermer les plaies, ils adorent se former dans ces zones endommagées.

Avec certaines maladies (cancer, auto-immune), les anomalies génétiques du système de coagulation, ainsi que la déshydratation, on observe une augmentation de la viscosité du sang. Le liquide intravasculaire devient plus malléable, entraînant la formation de caillots sanguins.

Une circulation sanguine lente dans les veines résultant d'un mode de vie sédentaire, ainsi qu'une circulation sanguine turbulente (au niveau des branches vasculaires avec une pression artérielle élevée) peuvent contribuer à la thrombose.

Il faut se rappeler que la thrombophillie peut être un effet secondaire de certains médicaments, tels que les contraceptifs oraux. Par conséquent, les médicaments auto-prescrits peuvent être exactement ce qui fait la formation de caillots sanguins.

Thrombus Les symptômes

Les symptômes de thrombus seront différents selon le type de vaisseau dans lequel il s'est formé.

La thrombose artérielle entraîne le développement de:

  • infarctus du myocarde,
  • coup
  • gangrène du membre
  • nécrose de l'intestin.

Les manifestations caractéristiques de la thrombose artérielle en fonction de l’organe touché sont:

  • douleur cardiaque avec crise cardiaque,
  • troubles neurologiques lors d'un AVC,
  • douleur, engourdissement, froideur et décoloration du membre, ainsi que
  • obstruction intestinale et douleur abdominale.

Les maladies de la thrombose veineuse diffèrent également en fonction de la localisation:

  • thrombophlébite des membres inférieurs,
  • thrombose de la veine porte du foie,
  • thrombose de la veine jugulaire et du sinus veineux du cerveau.

Les symptômes de la thrombose veineuse sont les suivants:

  • Gonflement, douleur, rougeur de la zone touchée de la jambe;
  • Douleur abdominale, manifestations de pancréatite, cirrhose du foie;
  • Douleur au cou, vision floue.

La thrombose veineuse est également dangereuse du fait que les micro-organismes s'y multiplient rapidement, ce qui entraîne d'abord une inflammation des tissus environnants, puis de l'organisme tout entier (sepsie).

Par conséquent, les symptômes du thrombus peuvent être différents, mais toujours très graves.

Pourquoi un caillot de sang se détache-t-il et comment est-il dangereux

Le mouvement d'un caillot sanguin à l'intérieur du système cardiovasculaire est possible avec la circulation sanguine.

Pour cela, deux conditions de base sont nécessaires.

1. Un caillot sanguin doit être non occlusif, c'est-à-dire placé librement à l'intérieur du navire. Habituellement, de tels caillots se forment dans les veines des jambes et la cavité du cœur.

2. La vitesse du sang devrait être suffisante pour la séparation d'un caillot sanguin.

Le risque de migration de caillots sanguins est qu’ils peuvent se déplacer sur de longues distances, se fragmenter et entraîner le blocage d’un grand nombre de vaisseaux.

L'exemple le plus courant de la séparation d'un caillot sanguin est la thromboembolie de l'artère pulmonaire à partir des veines des membres inférieurs. Il semblerait que la maladie la plus grave (dilatation des varices et thrombophlébite) ne puisse pas entraîner la mort subite.

Personne ne peut dire pourquoi un caillot de sang se dégage au moment exact où on s'y attend le moins. Par exemple, après l'opération, le patient se remet déjà et se prépare à recevoir son congé. Il se lève et commence à rassembler des objets, mais soudain il commence à s'étouffer et à perdre conscience. Généralement, une thromboembolie de l'artère pulmonaire se développe. À cet égard, il est urgent de prévenir et de traiter efficacement les caillots sanguins.

Prévention des caillots sanguins

La base pour la prévention des caillots sanguins repose sur les principes suivants:

  • Une alimentation saine;
  • Mode de vie en mouvement;
  • Maintenir une viscosité sanguine normale.

Le principe de la saine alimentation vise principalement à réduire les taux de cholestérol dans le sang. Pour ce faire, limitez votre consommation de graisses animales et augmentez la quantité de fruits et de légumes dans votre régime alimentaire, ainsi que de poisson et de légumes verts. Ces règles simples pour la prévention des caillots sanguins maintiendront les vaisseaux élastiques pendant de nombreuses années. En outre, il existe des aliments qui réduisent la coagulation du sang. Ceux-ci incluent la cerise, le thé vert, les betteraves.

Non seulement pour prévenir la formation de caillots sanguins, mais également pour maintenir le corps en bonne forme, vous devez consacrer chaque jour au moins 30 minutes à l'exercice physique. Quel type de charge ce sera, tout le monde choisit. Mais il vaut beaucoup mieux marcher au grand air que s’entraîner dans un gymnase encombré.

Il convient également de rappeler que le risque de formation de caillots sanguins dans les veines des jambes augmente considérablement pendant un séjour prolongé en position forcée (par exemple dans un avion) ​​et au repos au lit (par exemple, après une opération chirurgicale). Pour prévenir les caillots sanguins dans ces cas, vous devez vous lever et marcher aussi souvent que possible. Chez les patients en période postopératoire, l'utilisation d'un bandage élastique des jambes est justifiée.

L'aspirine ou la warfarine peuvent être recommandées par un médecin pour maintenir une viscosité sanguine normale. Ils affectent différentes parties de la formation d'un caillot sanguin et ont leurs propres indications et contre-indications strictes. Prendre ces médicaments sans prescription médicale peut être dangereux.

Traitement des caillots sanguins

Le traitement des caillots sanguins dépend en premier lieu de l'endroit où il se trouve.

Dans la thrombose artérielle, la restauration la plus précoce possible du flux sanguin dans le vaisseau affecté est nécessaire. Si une catastrophe se produit dans le cerveau, le médecin ne dispose pas de plus de 2 à 3 heures pour traiter un caillot sanguin, si le cœur n'a pas plus de 6 heures. Les tissus des membres et des intestins étaient les plus résistants à la malnutrition. Il existe deux méthodes principales pour éliminer un caillot sanguin.

1. Méthode chirurgicale, qui comprend

  • manœuvres
  • stenting et
  • retrait mécanique du thrombus.

Lors de la manœuvre, le chirurgien impose une voie supplémentaire à l’approvisionnement en sang pour contourner le vaisseau affecté. Cette chirurgie ouverte est réalisée sous anesthésie générale. Une méthode plus moderne de résolution des problèmes est la méthode etosteping. Cette méthode consiste à installer le stent (un cylindre creux ressemblant à un ressort) dans la zone de rétrécissement du vaisseau. Il se fait par une ponction dans l'artère et ne nécessite pas d'anesthésie. Avant la pose d'un stent, le thrombus est parfois retiré par aspiration avec une seringue spéciale.

2. Méthode thérapeutique

Il consiste à dissoudre un thrombus à l'aide de médicaments spéciaux (thrombolytiques) administrés par voie intraveineuse.

Plusieurs tactiques de traitement différentes pour la thrombose veineuse. Ici, tout est déterminé par le danger de sa séparation de la paroi du vaisseau.

Lorsque des caillots de sang flottent (se déplaçant librement dans la lumière du vaisseau), effectuez une ligature veineuse ou définissez un filtre spécial pour piégeage des caillots sanguins - cava. L'héparine ou ses analogues (fraxiparine, clexane) peuvent être utilisés pour stabiliser le thrombus.

Avec la fermeture complète de la lumière de la veine, vous pouvez appliquer des médicaments qui détruiront le caillot sanguin et, dans certains cas, rétabliront le flux sanguin dans le vaisseau endommagé. Ceux-ci incluent l'héparine et la warfarine. Dans de rares cas, l'ablation chirurgicale d'un caillot sanguin est utilisée pour traiter un caillot sanguin.

La formation de caillots sanguins - comme une médaille, qui a deux côtés. D'une part, il protège le corps contre les saignements, d'autre part, il peut entraîner une mort subite. Il est donc très important de connaître les principaux symptômes de la thrombose pour avoir le temps de recevoir une assistance médicale.

Les premiers signes d'un caillot sanguin

La fermeture des vaisseaux sanguins avec un caillot réduit la vitesse du flux sanguin, qui se manifeste par une ischémie (thrombose artérielle) et une congestion veineuse. Les conséquences les plus fréquentes de la thrombose incluent l'occlusion chronique des vaisseaux des membres, l'angine de poitrine, les attaques transitoires d'ischémie cérébrale et la colite ischémique. Avec un arrêt aigu de l’approvisionnement tissulaire, des infarctus organiques et une gangrène des extrémités se produisent.

Lire dans cet article.

Qu'est-ce qu'un caillot de sang?

Un caillot de sang est un caillot de sang qui se forme lorsqu'un mur d'une veine ou d'une artère est endommagé. Dans certains cas, il peut se former à l'intérieur du cœur, ainsi que dans un vaisseau sain. Il est constitué de cellules sanguines (principalement des plaquettes) et de filaments de fibrine.

Si un caillot sanguin est gros, il devient un obstacle au mouvement du sang - son entrée dans les artères ou sa sortie dans le système veineux est perturbée. Dans le premier cas, les cellules manquent de nutrition et d'oxygène, ce qui entraîne leur mort. Donc, il y a des crises cardiaques des organes internes (myocarde, poumons, reins, intestins) et du cerveau (accident vasculaire cérébral).

La thrombose veineuse provoque un gonflement et une douleur aux extrémités, mais le caillot de sang sectionné constitue le plus grand danger. Il voyage avec du sang et pénètre dans le système de l'artère pulmonaire. Une obstruction de la branche survient - une thromboembolie pulmonaire pouvant entraîner la mort du patient.

Quelle substance est impliquée dans la formation de thrombus

Les filaments de fibrine sont la principale substance impliquée dans la formation d'un caillot sanguin. Ils sont formés à partir de protéines sanguines - fibrinogène. Pour cette transformation, il est nécessaire que l'enzyme thrombine «coupe les parties supplémentaires». Le fibrinogène est synthétisé dans les cellules du foie et y pénètre par la circulation sanguine.

Une déficience entraîne une augmentation des saignements et, avec une quantité excessive, le risque de thrombose augmente. Pour étudier le contenu de fibrinogène, un test sanguin - coagulogramme est attribué. La norme est un indicateur compris entre 1,8 et 3,5 g / l.

Où se forment des caillots sanguins - dans les veines ou les artères

Des caillots sanguins se forment dans les veines ou les artères, ainsi que dans d'autres parties du système circulatoire, où il y a du sang. Ceux-ci peuvent être:

  • capillaires;
  • petites branches des vaisseaux sanguins: veinules et artérioles (liaison microcirculatoire);
  • cavité cardiaque.

Pour la formation de thrombose artérielle, le facteur principal est la lésion tissulaire (la paroi interne d'un vaisseau ou d'un cœur). Lorsque veineux important épaississement du sang et son mouvement lent. Dans le cas du blocage de petits vaisseaux, la composition du plasma, la coagulation intravasculaire et la faible vitesse du flux sanguin revêtent une importance déterminante.

Formation de thrombus

La formation d'un caillot sanguin peut être simplifiée sous la forme d'un tel schéma:

  1. Dommages au navire.
  2. Adhérence plaquettaire et conjugaison.
  3. L'activation des facteurs de coagulation et son résultat est la formation de filaments de fibrine.

Pour les dommages causés aux navires, deux groupes de facteurs sont pertinents:

  • destruction de la coquille - traumatisme, infection, complexe immunitaire, forte teneur en molécules de glucose;
  • fonctionnel - réduisant les propriétés protectrices du système anticoagulant naturel, ce qui se produit pendant le stress, l'athérosclérose, les brûlures, les radiations.

Pour la thrombose pathologique, il est nécessaire d’avoir 2 groupes de signes. Normalement, lorsque les mécanismes de protection fonctionnent bien, avec un mouvement sanguin actif, il n'y a pas de conditions pour la formation d'un thrombus important.

Si le processus est déjà en cours, une autre condition est importante pour le maintenir: une activité de coagulation élevée du sang. C'est ce qu'on appelle une thrombophilie. Il se produit avec une augmentation du nombre et de l'activation rapide des plaquettes, un épaississement du sang (déshydratation, taux de cholestérol élevé, glucose).

Les étapes de la thrombose

Plusieurs stades consécutifs de thrombose ont été identifiés:

  1. Blessure de la paroi interne du navire.
  2. La libération de facteurs de coagulation tissulaire.
  3. Fixation des plaquettes sur le site de la blessure.
  4. Isolement de substances plaquettaires déclenchant une chaîne de réactions successives pour former des fils de fibrine.
  5. Un maillage de fils de fibrine emprisonne les cellules sanguines.
  6. Un caillot se forme.
  7. Le thrombus est comprimé avec la libération de plasma, compacté.

Causes de thrombose

Les facteurs de risque thrombogènes comprennent:

  • prédisposition génétique;
  • stase du sang pendant une inactivité physique prolongée (sédentaire, travail debout, immobilisation après une fracture, mode de vie sédentaire, repos au lit);
  • augmentation de l'activité de la coagulation sanguine (origine héréditaire, contraceptif, anti-inflammatoires, déshydratation, chirurgie ou blessure, grossesse);
  • troubles circulatoires (flux sanguin turbulent) au cours d'une arythmie, crise cardiaque, prothèses valvulaires cardiaques, rhumatismes, cardiomyopathie;
  • changements dans les parois des vaisseaux sanguins avec varices, athérosclérose, anévrisme, vascularite, angiopathie diabétique;
  • perturbation du foie;
  • modifications de l'âge (hormonales et vasculaires) chez les hommes après 45 ans, chez les femmes ménopausées;
  • syndrome métabolique, obésité, maladie hypertensive;
  • tabagisme et alcoolisme chronique.

Et voici plus sur la thrombose veineuse profonde.

Premiers signes d'un caillot sanguin

Les stades précoces de la thrombose vasculaire manifestent des symptômes d'insuffisance de l'apport sanguin et d'une altération du débit sortant de la zone touchée. Elles surviennent pendant l'exercice, disparaissent ou diminuent après le repos, les périodes de détérioration alternant avec une normalisation assez longue du bien-être. Il convient de noter que ce sont les premiers signes qui sont réversibles et répondent bien au traitement, car à ce jour, des modifications irréversibles des organes ne se développent toujours pas.

La thrombose peut être suspectée par les symptômes suivants d’une lésion:

Tous ces signes ne sont pas spécifiques à la thrombose, ils se produisent dans d'autres maladies, il est donc important de les examiner le plus tôt possible. Pour détecter un blocage du vaisseau et en déterminer la cause, vous devez contacter un chirurgien (douleur et gonflement des extrémités), un cardiologue, un neurologue présentant des symptômes cardiaques ou cérébraux ou un gastro-entérologue en cas de troubles de la digestion.

Le diagnostic repose sur des études angiographiques, un électrocardiogramme et une échographie des vaisseaux sanguins, souvent au moyen de tests de stress.

Comment reconnaître un caillot de sang

Reconnaître un caillot sanguin peut, s'il viole la circulation sanguine, des symptômes de thrombose:

  • veines profondes de la jambe - ballonnements, douleur, il devient plus fort lorsque vous vous sentez dans la région du vaisseau affecté, gonflement, rougeur ou couleur bleuâtre de la peau, augmentation de la température, réseau veineux important, veines encombrées;
  • artère pulmonaire - dyspnée soudaine, peau bleue avec une nuance grise, chute de pression, douleur à la poitrine, troubles du rythme cardiaque, veines du cou bombées, évanouissements, toux, respiration sifflante, expectorations rosées, fièvre, hypochondre droit;
  • artères coronaires du cœur - la douleur derrière le sternum, s'étendant au dos, au cou, survient pendant le stress, l'effort physique, accompagnée d'essoufflement, de palpitations;
  • réseau artériel des jambes - froid, engourdissement des pieds, brûlures, douleur en marchant, arrêt à l'arrêt, la peau pâlit, puis les doigts deviennent bleus;
  • artères cérébrales - vertiges, instabilité, troubles visuels divers, élocution mal interprétée, force musculaire et sensibilité réduites des bras et des jambes, perte de mémoire.

Principaux signes d'éducation et symptômes

La formation d'un caillot de sang dans les veines ou les artères devient un obstacle à la circulation sanguine. Au stade de manifestations cliniques prononcées chez les patients apparaît un syndrome ischémique d'intensité variable ou une stagnation veineuse.

Thrombose des veines des extrémités

La présence d'un caillot sanguin dans le réseau veineux des membres supérieurs ou inférieurs (plus commun) peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • les poches;
  • lourdeur dans les jambes ou les bras;
  • fatigue accrue;
  • tolérance de charge réduite;
  • douleur le long de la veine;
  • rougeur de la peau;
  • l'expansion des vaisseaux sous-cutanés (modèle de maille);
  • augmentation de la température locale.

Initialement, ces signes apparaissent uniquement sous charge et disparaissent après un repos nocturne. Avec la progression de se produire et dans un état de repos.

Thrombose artérielle au bras ou à la jambe

Les symptômes sont associés non seulement au blocage des vaisseaux sanguins, mais également au spasme des parois des artères. Les principales manifestations de l'ischémie tissulaire des membres:

  • pâleur et froid de la peau;
  • frissons des pieds ou des mains;
  • douleur d'intensité variable, changeant avec les mouvements;
  • affaiblissement de la pulsation des artères sous le site de blocage;
  • engourdissement des membres, fourmillements.

Dans le coeur

L'apparition d'une douleur derrière le sternum lors d'un stress physique ou émotionnel est le principal signe de thrombose coronaire. Dans la plupart des cas, il est associé à l'athérosclérose des artères. Les attaques sont de courte durée et la douleur est tolérable ou prolongée, insupportable avec la peur de la mort.

En plus de la région du cœur, des sensations douloureuses s'étendent à la moitié gauche du corps, à l'omoplate ou peuvent être atypiques (abdomen, membres droits). Le soulagement est au repos après la prise de nitroglycérine.

Thrombose coronaire

Dans la tête

En cas de blocage incomplet des vaisseaux cérébraux, des troubles transitoires de la circulation cérébrale se produisent. La source d'un caillot sanguin est le plus souvent une plaque d'athérosclérose dans l'artère carotide, vertébrale ou intracérébrale. Les signes cliniques peuvent inclure:

  • tremblements en marchant;
  • troubles de la parole;
  • vision réduite - contours flous des objets, doublage, brefs épisodes de cécité ou perte de champs de vision;
  • des vertiges;
  • faiblesse musculaire dans les membres;
  • asymétrie du visage;
  • perte de sensibilité de la peau;
  • contractions musculaires;
  • changement de mémoire - désorientation dans l'espace, incapacité de se souvenir et de reproduire les informations actuelles, répétition de mots.
Angioscanner des vaisseaux cérébraux

Ces attaques d'ischémie cérébrale peuvent disparaître au cours de la journée ou se transformer en AVC ischémique.

Thrombose céphalée

La céphalée de thrombose survient lors d’un blocage des artères, des veines et des sinus du cerveau. Symptômes typiques:

  • Artériel (AVC ischémique) - patients âgés, l’état s'aggrave progressivement, la parole, les mouvements et la sensibilité des membres (paralysie) sont perturbés, les champs de vision se détachent. Les maux de tête sont plus fréquents dans la région occipitale ou temporale.
  • Veineux - commence par un mal de tête sévère avec nausées et vomissements, la conscience est perturbée, des mouvements de la moitié du corps des bras et des jambes sont possibles, des convulsions sont possibles, les symptômes changent au fur et à mesure de la progression.
  • Sinus veineux - se présente comme une complication d'une otite moyenne, d'une sinusite, d'un mal de tête croissant, d'analgésiques n'agissent pas, il augmente avec l'effort physique, en position couchée, de fièvre et de vomissements sont notés.

Douleur au thrombus

La douleur thrombus peut apparaître dans différentes parties du corps, les symptômes dépendent du site d'occlusion, du type et de la taille du vaisseau, de la présence de voies de circulation. De tels signes sont possibles:

  • veines profondes de la jambe - distension dans la jambe, douleur le long de la veine touchée, augmente avec la palpation, il y a un gonflement, une rougeur de la peau, un motif veineux distinct;
  • artères coronaires - crises d'angine de poitrine, aggravées par le mouvement, disparaissant au repos, éliminées par la nitroglycérine, pouvant se propager à la moitié gauche du corps, du cou, une attaque prolongée signifie le développement d'une crise cardiaque;
  • vaisseaux cérébraux - signes focaux de destruction du tissu cérébral (faiblesse musculaire, troubles de la sensibilité), troubles de la parole, déglutition, tremblements lors de la marche, vision floue;
  • artères pulmonaires - douleur thoracique soudaine, essoufflement, toux, fièvre, peau bleue;
  • néphropathie - douleur au bas du dos, semblable à une colique néphrétique, présence de sang dans les urines.

Ischémie intestinale

La douleur dans l'abdomen devient presque constante, les selles deviennent plus fréquentes, il y a un mélange de mucus et de traînées de sang, puis le sang dans les selles est presque toujours retrouvé. L'augmentation de la douleur contribue à la consommation de nourriture et à l'activité physique. La durée de l'attaque peut aller de 0,5 à 5 heures. Il y a violation de l'appétit, de l'émaciation, des nausées et des vomissements périodiques.

Comment savoir s'il y a des caillots de sang dans le corps

Pour savoir s’il ya des caillots sanguins dans le corps, vous devez tout d’abord consulter un phlébologue, qui examine les membres et effectue un test de progression - place un bandage élastique sur toute la jambe, des orteils à l’aine. Après cela, le patient doit être guidé jusqu'à l'apparition de douleurs. Si cela se produit au bout de quelques minutes et que les veines superficielles ne disparaissent pas, la probabilité de blocage est élevée. Pour confirmer le diagnostic prescrit:

  • Échographie des vaisseaux des membres inférieurs par dopplerographie;
  • phlébographie;
  • rhéovasographie;
  • balayage des radionucléides (si indiqué).

Pour la détection de la thrombose artérielle, tenir compte des manifestations cliniques:

  • douleurs cardiaques lors de stress physique et émotionnel, crises d'angor;
  • claudication intermittente - lorsque vous marchez, vous devez vous arrêter en raison d'une douleur intense;
  • vertiges, maux de tête, mémoire altérée, fatigue au travail mental.

Dans le premier cas, un cardiologue procède à un nouvel examen avec l'aide de:

  • examen médical - détection d'œdème, modification de la couleur de la peau, mesure de la pression, écoute du cœur;
  • ECG, échocardiographie, si nécessaire, avec tests de stress;
  • test sanguin pour la coagulation et le cholestérol (coagulogramme et lipidogramme), taux de glucose;
  • formule sanguine complète avec numération plaquettaire.

S'il existe des signes de formation de thrombus, une angiographie coronaire est nécessaire pour résoudre le problème du traitement chirurgical. Lors du blocage des vaisseaux des membres inférieurs avec des accès douloureux aux jambes lors de la marche, le chirurgien vasculaire évalue la perméabilité des artères pendant:

  • inspection;
  • mesurer la pression sur les jambes et les bras;
  • palpation du pouls;
  • Échographie à balayage duplex;
  • angiographie (administration d'un agent de contraste) et évaluation de sa distribution par rayons X ou tomographie.

L'étude de l'état des artères cérébrales est réalisée par un neurologue. Il détermine les réflexes et les changements de sensibilité, les mouvements. Pour la visualisation des navires utilisés:

  • rhéoencéphalographie;
  • électroencéphalographie;
  • Échographie Doppler;
  • IRM des navires.

Comment vérifier la présence de plaques et de caillots dans les vaisseaux sanguins

Afin de vérifier la présence de plaques et de caillots de sang dans les vaisseaux, une échographie avec doppler est réalisée. En utilisant cette méthode, vous pouvez évaluer:

  • la présence d'obstacles à la circulation du sang;
  • le diamètre total du navire et sa perméabilité;
  • débit sanguin;
  • densité de thrombus;
  • son danger (mobilité).

Si les données obtenues ne suffisent pas pour choisir une méthode de traitement, une angiographie est utilisée. Cela implique l'introduction d'un agent de contraste. Le plus souvent, il est prescrit avant la chirurgie. Une méthode de recherche d'un caillot sanguin consiste à introduire du fibrinogène marqué par un radio-isotope. Il indiquera les caillots de sang cachés, mais ne sera pas en mesure de déterminer leur structure, leur taille et leur risque de détachement.

Comment se dégage un caillot sanguin

Un caillot de sang (caillot flottant ou flottant) se détache si son attachement à la paroi du vaisseau est faible. Une forte poussée de pression, une tension physique, suffit à le faire bouger le long du réseau veineux ou artériel. Il y a un blocage des branches de l'artère pulmonaire qui transportent le sang veineux, si c'était dans les veines ou les artères des organes internes lors de la formation dans le réseau artériel, l'oreillette gauche.

Les signes d'un caillot de sang

Un thrombus isolé se déplace dans les vaisseaux jusqu’à les obstruer. Des signes apparaissent en fonction de la taille et de l’emplacement:

  • mort subite (avec la défaite d'une grande artère pulmonaire) pendant plusieurs minutes;
  • augmentation de la pression dans les vaisseaux pulmonaires (les branches de calibre moyen sont bloquées) - essoufflement, toux, crises d'asthme, peau bleue;
  • destruction focale du tissu pulmonaire (crise cardiaque-pneumonie) - douleur thoracique aggravée par la toux et la respiration, hémoptysie, forte fièvre.

La séparation du thrombus intracardiaque, qui se trouvait auparavant dans l'oreillette gauche, entraîne la circulation de caillots dans le sang à travers le réseau artériel. Ils peuvent pénétrer dans le cerveau et les organes internes. Cela conduit aux symptômes suivants:

  • accident vasculaire cérébral - asymétrie du visage, perceptible lorsque vous essayez de sourire, altération de la parole, immobilité de la moitié du corps, perte partielle des champs de vision;
  • infarctus du myocarde - crise de douleur thoracique qui dure plus de 15 à 20 minutes avec sueurs froides, rougeur de la partie supérieure du corps, faiblesse grave, peur de la mort;
  • infarctus du rein - douleurs dorsales aiguës, augmentation de la pression, apparition de sang dans les urines, fièvre, nausée;
  • infarctus intestinal - crampes douloureuses, diarrhée, nausées, douleurs peuvent disparaître, ce qui est un mauvais signe car cela peut signifier une perforation de la paroi intestinale;
  • gangrène des extrémités - blanchissement, puis noircissement de la peau, absence de pouls, sensibilité de la peau, plissement des tissus ou leur désintégration avec une odeur fétide.

Pourquoi un caillot de sang se dégage d'une personne, les principales raisons

Lorsqu'un caillot de sang se détache de la paroi vasculaire, la raison en est:

  • sa libre disposition dans un navire (il est lavé par le sang de trois parties);
  • petite zone de fixation;
  • fixation fragile au site de l'augmentation du flux sanguin (par exemple, une grande veine des membres inférieurs);
  • l'apparition de l'infection (fusion purulente);
  • augmentation de la température corporelle (bain chaud, sauna, fièvre);
  • soulever des objets lourds, effort physique vif;
  • forcer avec la constipation;
  • modifications de la pression artérielle - crise hypertensive, fortes fluctuations;
  • changement de la position du corps après une longue période de repos au lit.

Ces facteurs sont caractéristiques de la forme la plus commune de thrombose - les veines des membres inférieurs. Dans 10% des cas, le caillot sanguin qui s'est formé dans la cavité cardiaque s'est détaché. Une crise de forte toux, ainsi que la restauration du rythme cardiaque après une fibrillation auriculaire sont des conditions provoquantes.

Que va indiquer un caillot de sang cassé

Un caillot sanguin peut être étroitement lié à la paroi du vaisseau, auquel cas il provoque une progression progressive des troubles circulatoires. L'option la plus dangereuse pour le développement de la maladie est la séparation d'un caillot sanguin et le blocage aigu des veines ou des artères. Les facteurs provocants sont:

  • stress physique intense;
  • stress aigu;
  • accélération des mouvements sanguins sous l'action d'une température corporelle élevée ou de l'environnement (surchauffe à la plage, au sauna);
  • processus infectieux dans le corps;
  • hypertension artérielle;
  • consommation d'alcool.

La thrombose vasculaire soudaine est considérée comme une affection aiguë nécessitant des soins médicaux d’urgence, car elle n’est pas fatale.

Occlusion des artères des membres

Les conséquences d'une occlusion aiguë des vaisseaux sanguins des bras ou des jambes sont:

  • engourdissement et piqûre;
  • perte de sensibilité au toucher (paresthésie);
  • capacité réduite aux mouvements actifs (parésie) ou impossibilité totale (paralysie);
  • absence de pulsation des artères;
  • peau froide, pâle puis bleuâtre.

Si le flux sanguin n'est pas rétabli à temps, la gangrène du membre commence. Les tissus meurent avec l'apparition d'une couleur noire typique due à la dégradation de l'hémoglobine. Au début, il existe un syndrome douloureux intense: les fibres nerveuses sont détruites, la douleur cesse et les signes d'intoxication augmentent. Pour le traitement, l'amputation d'un membre ou d'une partie de celui-ci est nécessaire.

Regardez la vidéo sur les premiers symptômes des varices:

Thrombose veineuse

Symptômes locaux - sensation de distension de la jambe ou du bras, douleur intense dans la veine, augmentation de l'œdème, peau chaude et rouge, vaisseaux sanguins surchargés et tendus apparaissant au-dessus du niveau de la peau. La condition la plus dangereuse pour les caillots sanguins dans le réseau veineux est la migration d'un caillot sanguin vers l'artère pulmonaire avec le développement d'une thromboembolie. À propos de son occurrence témoigner:

  • douleur thoracique aiguë et intense;
  • essoufflement, se transformant en crise d'asphyxie;
  • peau bleue du cou et du visage;
  • baisse de la pression artérielle jusqu'à la chute ou le choc;
  • palpitations, tachycardie.
Thrombose pulmonaire

AVC

L'obstruction aiguë du vaisseau cérébral entraîne l'arrêt de l'alimentation d'une partie du tissu cérébral. Cela se manifeste:

  • faiblesse soudaine des membres, suivie d'une perte de mouvement et de sensibilité;
  • une diminution de la clarté de la parole, jusqu'à l'aphasie complète;
  • mal de tête sévère, nausée, vomissement;
  • violation de conscience;
  • biais du visage, abstraction des yeux sur le côté;
  • perte auditive, vision, déglutition.
L'occlusion cérébrale aiguë entraîne l'arrêt de la nutrition d'une partie du tissu cérébral.

Infarctus du myocarde

La thrombose des vaisseaux coronaires conduit à un blocage complet du flux sanguin dans certaines parties du muscle cardiaque. Au cours d'un traitement typique, il existe une douleur intense au cœur ou derrière le sternum qui se déplace vers l'épaule gauche, le bras, le dos, la moitié inférieure du cou et les dents. La nature de la douleur - cuisson, forte, en appuyant ou en comprimant.

Plus la zone de destruction du myocarde est grande, plus la douleur est vive. L’attaque dure une demi-heure à une journée, l’utilisation des nitrates n’est pas supprimée, accompagnée d’agitation, de faiblesse grave, de troubles du rythme, de différences de pression artérielle, d’essoufflement et de peur de la mort.

Infarctus intestinal

Une détérioration significative de l'état du patient peut indiquer une cessation du flux sanguin vers la partie de la paroi intestinale:

  • peau sèche et pâle;
  • réduction de la douleur et sa disparition (le spectre d'une destruction complète de l'intestin);
  • distension abdominale, mais il reste mou pendant une longue période (jusqu'à ce que l'inflammation péritonéale augmente);
  • nausée, vomissements fréquents.

Avec la progression de la nécrose intestinale, les patients deviennent apathiques, sont plongés dans le coma, à ce stade, la mort survient dans la plupart des cas.

Un caillot de sang dans le coeur - une mort instantanée?

Si un caillot de sang dans le cœur s'est détaché, la mort instantanée ne se produit pas dans tous les cas. Cela dépendra de la taille du thrombus et du lieu de son mouvement. Si un gros caillot se situe dans la moitié droite du cœur, le risque d'évolution défavorable est élevé car il pénètre dans le système artériel pulmonaire. Lorsque sa grande branche se chevauche, la mort peut être soudaine.

Avec la localisation d'un caillot sanguin dans la moitié gauche du cœur, son mouvement peut entraîner le blocage des artères du cerveau (accident vasculaire cérébral), du cœur (crise cardiaque), des reins, des intestins et des membres inférieurs. Dans ces cas, la gravité de la maladie et le pronostic seront déterminés par le calibre du vaisseau bloqué et la rapidité du début du traitement.

Une autre option difficile consiste à boucher le trou de la valve. Elle est causée par des caillots de sang mobiles qui, au moment de la contraction du ventricule, tombent entre les valves de la valve. En même temps, un arrêt cardiaque est possible, une réanimation immédiate est nécessaire.

Que faire si un caillot de sang se détache

Si un caillot de sang se décolle, une hospitalisation immédiate est nécessaire. Cela doit être fait quand il est détecté, en particulier du type mobile, flottant. Attribuer un repos complet et un traitement urgent:

  • mise en place d'un filtre piège - cava;
  • clignotement du vaisseau (veines);
  • administration de médicaments de résorption - enzymes (streptokinase), héparines de bas poids moléculaire (fraxiparine).

Et ici plus sur la prévention de la thrombose des veines et des vaisseaux des membres inférieurs.

La formation d'un caillot sanguin dans les vaisseaux se produit lors de troubles circulatoires, de processus congestifs, d'athérosclérose, de modifications des propriétés rhéologiques du sang et de sa capacité de coagulation. Dans les états chroniques, les caillots sanguins perturbent le flux sanguin lors du développement du syndrome ischémique. Le blocage aigu d'un caillot sanguin entraîne des crises cardiaques et une gangrène.

La thrombose veineuse s'accompagne d'œdème et de débordement de veines avec expansion du réseau de vaisseaux sanguins visibles, violation du flux sortant. Une complication du mouvement du caillot sanguin depuis les extrémités peut être une embolie pulmonaire.

Vidéo utile

Regardez la vidéo sur la façon dont les caillots sanguins tuent des personnes:

La thrombose veineuse profonde représente souvent une menace sérieuse pour la vie. La thrombose aiguë nécessite un traitement immédiat. Les symptômes sur les membres inférieurs, en particulier les jambes, ne peuvent pas être diagnostiqués immédiatement. Une opération n'est également pas toujours nécessaire.

Ce ne sont pas tous les médecins qui expliqueront aisément comment faire la distinction entre thrombose et thrombophlébite, phlébothrombose. Quelle est la différence fondamentale? Quel médecin contacter?

Il y a thrombose post-traumatique en l'absence de traitement adéquat. La forme aiguë de la lésion des vaisseaux profonds des membres inférieurs est dangereuse par la séparation d'un caillot sanguin. Plus un caillot est détecté tôt, plus les chances de succès du traitement sont élevées.

La formation d'un caillot sanguin n'est pas rare. Cependant, il peut provoquer une thrombose cérébrale ou une embolie des artères cérébrales. Quels signes existent? Comment détecter une thrombose cérébrale, une embolie cérébrale?

De préférence, une thrombose iléo-fémorale peut survenir suite à une exposition prolongée dans une position. Symptômes - cyanose, veines distendues, engourdissements des jambes, etc. Le diagnostic repose sur une échographie, un scanner. Le traitement de la thrombose veineuse aiguë commence par l’installation de filtres à cava et d’agents éclaircissants.

Une pathologie aussi dangereuse, telle que la thrombophlébite purulente des membres inférieurs, peut provenir littéralement de questions anodines. Quelle est la dangerosité d'une inflammation purulente? Comment traiter une thrombophlébite purulente?

La thrombophlébite des veines du visage et du cou peut résulter de processus inflammatoires. Une maladie désagréable qui nécessite un traitement obligatoire chez le médecin. Cependant, la thrombophlébite des veines faciales peut être prévenue.

La thrombose de l'artère rénale menaçant le pronostic vital est difficile à traiter. Les raisons de son apparition sont des défauts de la valve, un coup porté à l'abdomen, la pose d'un stent, etc. Les symptômes sont similaires à ceux de la colique rénale aiguë.

Une thrombophlébie héréditaire peut survenir pendant la grossesse. Il fait référence aux facteurs de risque de l'avortement spontané. Un examen approprié, comprenant des analyses de sang et des marqueurs, aidera à identifier les gènes.