Au moment de la contraction du ventricule droit du coeur

Situé dans la poitrine derrière le sternum, légèrement décalé vers la gauche. Taille - avec un poing, poids 300 g. Il est recouvert d'un sac péricardique, entre les feuilles qui contient un fluide qui réduit le frottement.

Le cœur est constitué de deux oreillettes et de deux ventricules. La couche moyenne (musculaire) du coeur est le myocarde, elle est plus épaisse dans les ventricules que dans les oreillettes, la plus épaisse - dans le ventricule gauche - est la plus grande pression, car elle commence un grand cercle de circulation sanguine.

Il y a des valves pliantes entre les oreillettes et les ventricules (à gauche deux ailes et à droite à trois battants), entre les ventricules et les artères semi-lunaires. Les valves empêchent le sang de circuler vers l'arrière (des artères aux ventricules, des ventricules aux oreillettes).

  • Pendant la relaxation générale, les clapets sont ouverts, les vannes semi-lunaires sont fermées.
  • Pendant la contraction auriculaire, les valves à clapets sont ouvertes, les valves semi-lunaires sont fermées.
  • Pendant la contraction ventriculaire, les valves à clapets sont fermées et les valves semi-lunaires sont ouvertes.

L'automatisation du cœur est sa capacité à se contracter de manière rythmique sans stimuli extérieur sous l'influence d'impulsions provenant du cœur même (dans des cellules musculaires modifiées).

Normalement, le cœur diminue de 60 à 80 fois par minute. Le cycle cardiaque comprend la contraction auriculaire (0,1 s), la contraction ventriculaire (0,3 s) et la relaxation générale (0,4 s). L'alternance rythmique de contraction et de relaxation est la cause de l'incapacité du muscle cardiaque.

Au moment de la contraction du ventricule droit du coeur

Coeur Malgré la petite taille de votre cœur (à peu près la même taille qu'un poing fermé), ce petit organe musculaire pompe environ 5 à 6 litres de sang par minute même lorsque vous êtes au repos!

Le cœur humain est une pompe musculaire divisée en 4 chambres. Les deux chambres supérieures s'appellent les oreillettes et les deux chambres inférieures - les ventricules. Ces deux types de cavités cardiaques remplissent des fonctions différentes: les oreillettes recueillent le sang pénétrant dans le cœur et le poussent dans les ventricules, et les ventricules poussent le sang hors du cœur dans les artères, par lequel il pénètre dans toutes les parties du corps.

Le coeur

Les deux oreillettes sont séparées par un septum inter-auriculaire et les deux ventricules par le septum interventriculaire. L'oreillette et le ventricule de chaque côté du cœur sont reliés à l'orifice ventriculaire auriculaire. Cette ouverture ouvre et ferme la valve auriculo-ventriculaire. La valvule auriculo-ventriculaire gauche est également appelée valvule mitrale et la valvule atrioventriculaire droite est appelée valvule tricuspide.

Comment le coeur

Pour pomper le sang dans le cœur, il se produit dans ses cellules une relaxation alternée (diastole) et une controle (systole), au cours desquelles les cavités sont remplies de sang et expulsées en conséquence.

Coeur L'oreillette droite du cœur reçoit du sang pauvre en oxygène à travers deux veines principales: la cavité supérieure et la cavité inférieure, ainsi que du sinus coronaire plus petit, qui recueille le sang des parois du cœur lui-même. Avec la réduction de l'oreillette droite, le sang par la valve tricuspide pénètre dans le ventricule droit. Lorsque le ventricule droit est suffisamment rempli de sang, il se contracte et injecte le sang dans les artères pulmonaires dans la circulation pulmonaire.

Le sang, enrichi en oxygène dans les poumons, passe à travers les veines pulmonaires dans l'oreillette gauche. Une fois le sang rempli, l'oreillette gauche se contracte et, à travers la valvule mitrale, pousse le sang dans le ventricule gauche. Une fois rempli de sang, le ventricule gauche se contracte et jette du sang dans l’aorte avec une grande force. À partir de l'aorte, le sang pénètre dans les vaisseaux de la circulation systémique, transportant l'oxygène dans toutes les cellules du corps.

Valves cardiaques

Les valves agissent comme des portes, permettant au sang de passer d'une chambre du coeur à une autre et des chambres du coeur aux vaisseaux sanguins associés. Le cœur a les valves suivantes: tricuspide, pulmonaire (tronc pulmonaire), bicuspide (ou mitrale) et aortique.

Coeur Valve tricuspide

La valve tricuspide est située entre l'oreillette droite et le ventricule droit. Lorsque cette valve est ouverte, le sang passe de l'oreillette droite au ventricule droit. La valve tricuspide empêche le reflux de sang vers l'oreillette en se fermant pendant la contraction ventriculaire. Le nom de cette valve elle-même suggère qu'il est composé de trois feuilles.

Coeur Valve pulmonaire

Lorsque la valve tricuspide est fermée, le sang dans le ventricule droit n'a accès qu'au tronc pulmonaire. Le tronc pulmonaire est divisé en artères pulmonaires gauche et droite, qui vont respectivement aux poumons gauche et droit. L'entrée du tronc pulmonaire ferme la valve pulmonaire. La valve pulmonaire est constituée de trois valves ouvertes au moment de la contraction du ventricule droit et fermées au moment de sa relaxation. La valve pulmonaire permet au sang de circuler du ventricule droit dans les artères pulmonaires, mais empêche le reflux de sang des artères pulmonaires au ventricule droit.

Coeur Valve bicuspide (valvule mitrale)

Une valve bicuspide ou mitrale régule le flux sanguin de l'oreillette gauche au ventricule gauche. Comme la valve tricuspide, la valve bicuspide se ferme au moment de la contraction du ventricule gauche. La valve mitrale se compose de deux ailes.

Coeur Valve aortique

La valve aortique se compose de trois feuilles et ferme l'entrée de l'aorte. Cette valve transmet le sang du ventricule gauche au moment de sa contraction et empêche le reflux de sang de l'aorte vers le ventricule gauche au moment de la relaxation de ce dernier.

Maladie cardiaque

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès et d’invalidité dans les pays développés. Aux États-Unis, près d’un million de personnes meurent chaque année de maladies cardiovasculaires, ce qui dépasse la mortalité totale due à d’autres causes majeures: cancer, accidents, pneumopathies chroniques, pneumonie, diabète, cirrhose du foie et suicides.

L'augmentation de l'incidence des maladies cardiaques dans la population est en partie due à l'augmentation de l'espérance de vie, puisqu'elles sont plus courantes chez les personnes âgées. Jusqu'au début du 16ème siècle, il n'y avait aucune idée sur les maladies cardiaques. On croyait que tout dommage au cœur entraînait inévitablement une mort rapide. Au 17ème siècle, le système circulatoire a été découvert et décrit dans des articles scientifiques. Au 18ème siècle, un lien a été trouvé entre les symptômes de la vie et les causes qui ont conduit à la mort. Au 19ème siècle, un stéthoscope a été inventé, permettant de distinguer les sons du coeur et d’autres irrégularités dans le fonctionnement du coeur.

Dans les années 1940, le cathétérisme cardiaque a été introduit (une introduction au cœur des tubes pour étudier sa fonction), ce qui a permis des progrès rapides dans l'étude des maladies cardiaques et de leur traitement au cours des décennies suivantes. Les maladies cardiaques peuvent avoir de nombreuses causes, mais seules quelques-unes comptent parmi les plus importantes, alors que toutes les autres sont relativement rares.

La structure et le principe du coeur

Le cœur est un organe musculaire chez les humains et les animaux qui pompe le sang dans les vaisseaux sanguins.

Fonctions du coeur - pourquoi avons-nous besoin d'un coeur?

Notre sang fournit au corps entier de l'oxygène et des nutriments. En outre, il a également une fonction de nettoyage, aidant à éliminer les déchets métaboliques.

La fonction du cœur est de pomper le sang dans les vaisseaux sanguins.

Combien de sang le cœur pompe-t-il?

Le cœur humain pompe environ 7 000 à 10 000 litres de sang en une journée. Cela représente environ 3 millions de litres par an. Il s'avère que jusqu'à 200 millions de litres dans une vie!

La quantité de sang pompé en une minute dépend de la charge physique et émotionnelle actuelle - plus la charge est importante, plus le corps a besoin de sang. Ainsi, le cœur peut passer de 5 à 30 litres en une minute.

Le système circulatoire comprend environ 65 000 vaisseaux, leur longueur totale est d'environ 100 000 kilomètres! Oui, nous ne sommes pas scellés.

Système circulatoire

Système circulatoire (animation)

Le système cardiovasculaire humain est constitué de deux cercles de circulation sanguine. À chaque battement de coeur, le sang se déplace dans les deux cercles en même temps.

Système circulatoire

  1. Le sang désoxygéné de la veine cave supérieure et inférieure pénètre dans l'oreillette droite puis dans le ventricule droit.
  2. Du ventricule droit, le sang est poussé dans le tronc pulmonaire. Les artères pulmonaires aspirent le sang directement dans les poumons (avant les capillaires pulmonaires), où il reçoit de l'oxygène et libère du dioxyde de carbone.
  3. Ayant reçu suffisamment d'oxygène, le sang retourne dans l'oreillette gauche du cœur par les veines pulmonaires.

Grand cercle de la circulation sanguine

  1. De l'oreillette gauche, le sang se déplace vers le ventricule gauche, d'où il est ensuite pompé par l'aorte dans la circulation systémique.
  2. Après avoir emprunté un chemin difficile, le sang dans les veines creuses arrive à nouveau dans l'oreillette droite du cœur.

Normalement, la quantité de sang éjectée des ventricules cardiaques à chaque contraction est la même. Ainsi, un volume égal de sang circule simultanément dans les grands et les petits cercles.

Quelle est la différence entre les veines et les artères?

  • Les veines sont conçues pour transporter le sang vers le cœur et la tâche des artères est de fournir du sang dans la direction opposée.
  • Dans les veines, la pression artérielle est inférieure à celle des artères. Conformément à cela, les artères des murs se distinguent par une plus grande élasticité et densité.
  • Les artères saturent le tissu "frais" et les veines prélèvent le sang "perdu".
  • En cas de lésion vasculaire, les saignements artériels ou veineux peuvent être distingués par leur intensité et la couleur du sang. Artérielle - «fontaine» puissante, pulsante et battante, la couleur du sang est brillante. Veineux - saignement d'intensité constante (flux continu), la couleur du sang est sombre.

La structure anatomique du coeur

Le poids du cœur d’une personne n’est que d’environ 300 grammes (en moyenne 250 g pour les femmes et 330 g pour les hommes). Malgré son poids relativement faible, il s’agit sans aucun doute du principal muscle du corps humain et de la base de son activité vitale. La taille du coeur est en effet à peu près égale au poing d'une personne. Les athlètes peuvent avoir un cœur une fois et demie plus grand que celui d'une personne ordinaire.

Le coeur est situé au milieu de la poitrine au niveau de 5 à 8 vertèbres.

Normalement, la partie inférieure du cœur se situe principalement dans la moitié gauche de la poitrine. Il existe une variante de la pathologie congénitale dans laquelle tous les organes sont en miroir. C'est ce qu'on appelle la transposition des organes internes. Le poumon, à côté duquel se situe le cœur (normalement le gauche), a une taille inférieure à celle de l'autre moitié.

La surface arrière du cœur est située près de la colonne vertébrale et le devant est protégé de manière sûre par le sternum et les côtes.

Le cœur humain est constitué de quatre cavités indépendantes (chambres) divisées par des cloisons:

  • deux oreillettes supérieure gauche et droite;
  • et deux ventricules inférieur gauche et droit.

Le côté droit du cœur comprend l'oreillette droite et le ventricule. La moitié gauche du cœur est représentée par le ventricule gauche et l'oreillette, respectivement.

Les veines creuses inférieure et supérieure pénètrent dans l'oreillette droite et les veines pulmonaires dans l'oreillette gauche. Les artères pulmonaires (également appelées le tronc pulmonaire) sortent du ventricule droit. Du ventricule gauche, l'aorte ascendante s'élève.

Coeur mur structure

Coeur mur structure

Le cœur est protégé contre l'étirement excessif et d'autres organes, ce qui s'appelle le péricarde ou sac péricardique (une sorte d'enveloppe dans laquelle l'organe est enfermé). Il comporte deux couches: le tissu conjonctif solide extérieur dense, appelé membrane fibreuse du péricarde et le tissu interne (séreux péricardique).

Viennent ensuite une couche musculaire épaisse - myocarde et endocarde (membrane interne mince du tissu conjonctif du cœur).

Ainsi, le cœur lui-même est constitué de trois couches: l'épicarde, le myocarde, l'endocarde. C'est la contraction du myocarde qui pompe le sang dans les vaisseaux du corps.

Les parois du ventricule gauche sont environ trois fois plus grandes que celles du droit! Ce fait s’explique par le fait que la fonction du ventricule gauche consiste à pousser du sang dans la circulation systémique, où la réaction et la pression sont beaucoup plus élevées que dans le petit.

Valves cardiaques

Valve cardiaque

Des valves cardiaques spéciales vous permettent de maintenir en permanence le débit sanguin dans la bonne direction (unidirectionnelle). Les valves s’ouvrent et se ferment une à une, soit en laissant entrer le sang, soit en le bloquant. Fait intéressant, les quatre vannes sont situées le long du même plan.

Une valve tricuspide est située entre l'oreillette droite et le ventricule droit. Il contient trois ceintures spéciales, capables pendant la contraction du ventricule droit de se protéger du courant inverse (régurgitation) du sang dans l'oreillette.

De même, la valve mitrale fonctionne, mais elle est située dans la partie gauche du cœur et présente une structure bicuspide.

La valve aortique empêche le sang de sortir de l'aorte dans le ventricule gauche. Il est intéressant de noter que, lorsque le ventricule gauche se contracte, la valve aortique s’ouvre en raison de la pression artérielle sur le ventricule. Elle se déplace alors dans l’aorte. Ensuite, pendant la diastole (la période de relaxation du cœur), l’inversion du sang de l’artère contribue à la fermeture des valves.

Normalement, la valve aortique a trois feuillets. L'anomalie congénitale la plus fréquente du cœur est la valve aortique bicuspide. Cette pathologie est présente chez 2% de la population humaine.

Une valve pulmonaire (pulmonaire) au moment de la contraction du ventricule droit permet au sang de circuler dans le tronc pulmonaire et, lors de la diastole, de ne pas le faire circuler dans la direction opposée. Se compose également de trois ailes.

Vaisseaux cardiaques et circulation coronaire

Le cœur humain a besoin de nourriture et d'oxygène, ainsi que de tout autre organe. Les vaisseaux fournissant du sang au cœur sont appelés coronaires ou coronaires. Ces vaisseaux partent de la base de l'aorte.

Les artères coronaires alimentent le cœur en sang, les veines coronaires éliminent le sang désoxygéné. Les artères qui se trouvent à la surface du cœur sont appelées épicardies. On appelle sous artères coronaires les artères coronaires cachées au fond du myocarde.

La majeure partie du sang sortant du myocarde passe par trois veines cardiaques: grande, moyenne et petite. Formant le sinus coronaire, ils tombent dans l'oreillette droite. Les veines antérieure et mineure du cœur transportent le sang directement dans l'oreillette droite.

Les artères coronaires sont divisées en deux types - droite et gauche. Ce dernier comprend les artères interventriculaires et enveloppantes antérieures. Une grande veine cardiaque se branche dans les veines postérieure, moyenne et petite du cœur.

Même les personnes en parfaite santé ont leurs propres caractéristiques uniques dans la circulation coronarienne. En réalité, les navires peuvent avoir l’air différent et être placés différemment de ceux représentés sur la photo.

Comment le coeur se développe-t-il?

Pour la formation de tous les systèmes du corps, le fœtus a besoin de sa propre circulation sanguine. Par conséquent, le cœur est le premier organe fonctionnel apparaissant dans le corps d'un embryon humain. Il se produit approximativement au cours de la troisième semaine du développement fœtal.

L'embryon au tout début n'est qu'un groupe de cellules. Mais avec le cours de la grossesse, elles deviennent de plus en plus, et maintenant elles sont connectées, se formant sous des formes programmées. Tout d'abord, deux tubes sont formés, qui se fondent ensuite en un. Ce tube est plié et une descente rapide forme une boucle - la boucle cardiaque principale. Cette boucle est en avance sur toutes les cellules restantes en croissance et est rapidement étendue, puis se trouve à droite (peut-être à gauche, ce qui signifie que le cœur sera placé comme un miroir) sous la forme d'un anneau.

Ainsi, habituellement, le 22e jour après la conception, le cœur se contracte pour la première fois et, au 26e jour, le fœtus a sa propre circulation sanguine. Le développement ultérieur implique l'apparition de septa, la formation de valves et le remodelage des cavités cardiaques. Les cloisons se forment à la cinquième semaine et les valves cardiaques à la neuvième.

Fait intéressant, le cœur du fœtus commence à battre avec la fréquence d'un adulte ordinaire - 75 à 80 coupes par minute. Puis, au début de la septième semaine, le pouls est d’environ 165-185 battements par minute, ce qui correspond à la valeur maximale, suivie d’un ralentissement. Le pouls du nouveau-né se situe entre 120 et 170 coupes par minute.

Physiologie - le principe du coeur humain

Considérons en détail les principes et les schémas du cœur.

Cycle cardiaque

Quand un adulte est calme, son cœur se contracte entre 70 et 80 cycles par minute. Un battement du pouls équivaut à un cycle cardiaque. Avec une telle vitesse de réduction, un cycle prend environ 0,8 seconde. La contraction auriculaire est de 0,1 seconde, les ventricules de 0,3 seconde et la période de relaxation de 0,4 seconde.

La fréquence du cycle est définie par le pilote de fréquence cardiaque (une partie du muscle cardiaque dans laquelle surviennent des impulsions qui régulent la fréquence cardiaque).

Les concepts suivants sont distingués:

  • Systole (contraction) - presque toujours, ce concept implique une contraction des ventricules cardiaques, ce qui provoque une secousse de sang le long du canal artériel et maximise la pression dans les artères.
  • Diastole (pause) - la période pendant laquelle le muscle cardiaque est en phase de relaxation. À ce stade, les cavités cardiaques sont remplies de sang et la pression dans les artères diminue.

Donc, mesurer la pression artérielle enregistre toujours deux indicateurs. Par exemple, prenons les nombres 110/70, que veulent-ils dire?

  • 110 correspond au chiffre supérieur (pression systolique), c’est-à-dire à la pression artérielle dans les artères au moment du rythme cardiaque.
  • 70 est le chiffre le plus bas (pression diastolique), c’est-à-dire la pression sanguine dans les artères au moment de la relaxation du cœur.

Une description simple du cycle cardiaque:

Cycle cardiaque (animation)

Au moment de la relaxation du cœur, les oreillettes et les ventricules (à travers les valvules ouvertes) sont remplis de sang.

  • Se produit la systole (contraction) des oreillettes, ce qui vous permet de déplacer complètement le sang des oreillettes vers les ventricules. La contraction auriculaire commence au site d'entrée des veines, ce qui garantit la compression primaire de la bouche et l'impossibilité pour le sang de refluer dans les veines.
  • Les oreillettes se relâchent et les valves séparant les oreillettes des ventricules (tricuspide et mitrale) se ferment. Apparaît la systole ventriculaire.
  • La systole ventriculaire pousse le sang dans l'aorte par le ventricule gauche et dans l'artère pulmonaire par le ventricule droit.
  • Vient ensuite une pause (diastole). Le cycle est répété.
  • Conditionnellement, pour un battement du pouls, il y a deux battements de coeur (deux systoles) - d'abord, les oreillettes sont réduites, puis les ventricules. En plus de la systole ventriculaire, il existe une systole auriculaire. La contraction des oreillettes n'a pas de valeur dans le travail mesuré du cœur, car dans ce cas, le temps de relaxation (diastole) est suffisant pour remplir les ventricules de sang. Cependant, une fois que le cœur commence à battre plus souvent, la systole auriculaire devient cruciale - sans cela, les ventricules n'auraient tout simplement pas le temps de se remplir de sang.

    La circulation sanguine dans les artères ne s'effectue que lors de la contraction des ventricules, ces contractions s'appellent des pulsations.

    Muscle cardiaque

    La particularité du muscle cardiaque réside dans sa capacité à effectuer des contractions automatiques rythmiques, en alternance avec la relaxation, qui se déroule de manière continue tout au long de la vie. Le myocarde (couche musculaire moyenne du cœur) des oreillettes et des ventricules est divisé, ce qui leur permet de se contracter séparément les uns des autres.

    Cardiomyocytes - cellules musculaires du coeur avec une structure spéciale, permettant spécialement de transmettre une onde d'excitation. Il existe donc deux types de cardiomyocytes:

    • les travailleurs ordinaires (99% du nombre total de cellules du muscle cardiaque) sont conçus pour recevoir un signal d'un stimulateur cardiaque au moyen de cardiomyocytes conducteurs.
    • Des cardiomyocytes spéciaux conducteurs (1% du nombre total de cellules du muscle cardiaque) forment le système de conduction. Dans leur fonction, ils ressemblent aux neurones.

    Comme le muscle squelettique, le muscle cardiaque peut augmenter de volume et accroître l'efficacité de son travail. Le volume cardiaque des athlètes d'endurance peut être de 40% supérieur à celui d'une personne ordinaire! C'est une hypertrophie utile du cœur lorsqu'il s'étire et est capable de pomper plus de sang en un seul coup. Il existe une autre hypertrophie appelée "cœur sportif" ou "cœur de taureau".

    L’essentiel, c’est que certains athlètes augmentent la masse du muscle lui-même, et non sa capacité à s’étirer et à faire passer de grandes quantités de sang. La raison en est des programmes de formation compilés irresponsables. Absolument, tout exercice physique, en particulier la force, devrait être construit sur la base du cardio. Sinon, un effort physique excessif sur un cœur non préparé provoque une dystrophie du myocarde, entraînant une mort prématurée.

    Système de conduction cardiaque

    Le système conducteur du cœur est un groupe de formations spéciales constituées de fibres musculaires non standard (cardiomyocytes conducteurs), qui servent de mécanisme pour assurer le travail harmonieux des services du cœur.

    Chemin d'impulsion

    Ce système assure l'automatisme du cœur - l'excitation des impulsions nées dans les cardiomyocytes sans stimulus externe. Dans un cœur en bonne santé, la principale source d’impulsions est le nœud sinusal (nœud sinusal). Il dirige et chevauche les impulsions de tous les autres stimulateurs cardiaques. Mais si une maladie quelconque entraîne le syndrome de faiblesse du nœud sinusal, les autres parties du cœur prennent en charge sa fonction. Ainsi, le nœud auriculo-ventriculaire (centre automatique du second ordre) et le faisceau de His (AC du troisième ordre) peuvent être activés lorsque le nœud sinusal est faible. Il existe des cas où les nœuds secondaires améliorent leur propre automatisme et pendant le fonctionnement normal du nœud sinusal.

    Le nœud sinusal est situé dans la paroi arrière supérieure de l'oreillette droite, à proximité immédiate de l'embouchure de la veine cave supérieure. Ce nœud initie des impulsions avec une fréquence d’environ 80-100 fois par minute.

    Le noeud auriculo-ventriculaire (AV) est situé dans la partie inférieure de l'oreillette droite du septum auriculo-ventriculaire. Cette partition empêche la propagation des impulsions directement dans les ventricules, en contournant le noeud AV. Si le nœud sinusal est affaibli, l'atrioventriculaire reprend sa fonction et commence à transmettre des impulsions au muscle cardiaque à une fréquence de 40 à 60 contractions par minute.

    Ensuite, le noeud auriculo-ventriculaire passe dans le faisceau de His (le faisceau auriculo-ventriculaire est divisé en deux branches). La jambe droite se précipite sur le ventricule droit. La jambe gauche est divisée en deux autres moitiés.

    La situation avec la jambe gauche du faisceau de Son n'est pas entièrement comprise. On pense que la jambe gauche de la branche antérieure des fibres se précipite sur la paroi antérieure et latérale du ventricule gauche et que la branche postérieure des fibres constitue la paroi arrière du ventricule gauche et les parties inférieures de la paroi latérale.

    En cas de faiblesse du nœud sinusal et de blocage de l'atrioventriculaire, le faisceau de His est capable de créer des impulsions à une vitesse de 30 à 40 par minute.

    Le système de conduction s’approfondit puis se ramifie en branches plus petites pour se transformer en fibres de Purkinje qui pénètrent dans le myocarde et servent de mécanisme de transmission pour la contraction des muscles des ventricules. Les fibres de Purkinje sont capables d'initier des impulsions à une fréquence de 15 à 20 par minute.

    Les athlètes exceptionnellement bien entraînés peuvent avoir une fréquence cardiaque normale au repos jusqu'au chiffre le plus bas enregistré - seulement 28 battements de coeur par minute! Cependant, pour une personne moyenne, même si son mode de vie est très actif, une fréquence cardiaque inférieure à 50 battements par minute peut être un signe de bradycardie. Si votre pouls est si faible, vous devriez être examiné par un cardiologue.

    Rythme cardiaque

    La fréquence cardiaque du nouveau-né peut être d'environ 120 battements par minute. En grandissant, le pouls d'une personne ordinaire se stabilise entre 60 et 100 battements par minute. Les athlètes bien entraînés (nous parlons de personnes ayant des systèmes cardiovasculaire et respiratoire bien entraînés) ont un pouls de 40 à 100 battements par minute.

    Le rythme du coeur est contrôlé par le système nerveux - le sympathique renforce les contractions et le parasympathique s'affaiblit.

    L'activité cardiaque dépend, dans une certaine mesure, de la teneur en ions calcium et potassium dans le sang. D'autres substances biologiquement actives contribuent également à la régulation du rythme cardiaque. Notre cœur peut commencer à battre plus souvent sous l'influence d'endorphines et d'hormones sécrétées lors de l'écoute de votre musique préférée ou de votre baiser.

    De plus, le système endocrinien peut avoir un effet significatif sur le rythme cardiaque, ainsi que sur la fréquence des contractions et leur force. Par exemple, la libération d'adrénaline par les glandes surrénales entraîne une augmentation du rythme cardiaque. L'hormone opposée est l'acétylcholine.

    Tons de coeur

    L'une des méthodes les plus simples pour diagnostiquer une maladie cardiaque consiste à écouter la poitrine avec un stéthophonendoscope (auscultation).

    Dans un cœur en bonne santé, lors d'une auscultation standard, on n'entend que deux sons cardiaques, appelés S1 et S2:

    • S1 - le son est entendu lorsque les valves atrioventriculaire (mitrale et tricuspide) sont fermées pendant la systole (contraction) des ventricules.
    • S2 - le son émis lors de la fermeture des valves semi-lunaires (aortiques et pulmonaires) pendant la diastole (relaxation) des ventricules.

    Chaque son est constitué de deux composants, mais pour l’oreille humaine, ils se confondent en raison du temps très court qui les sépare. Si, dans des conditions normales d'auscultation, des sons supplémentaires deviennent audibles, cela peut indiquer une maladie du système cardiovasculaire.

    Parfois, des bruits anormaux supplémentaires peuvent être entendus dans le cœur, appelés sons cardiaques. En règle générale, la présence de bruit indique toute pathologie du coeur. Par exemple, le bruit peut faire revenir le sang dans le sens opposé (régurgitation) en raison d'un fonctionnement incorrect ou d'une lésion d'une valve. Cependant, le bruit n'est pas toujours un symptôme de la maladie. Clarifier les raisons de l'apparition de bruits supplémentaires dans le cœur consiste à effectuer une échocardiographie (échographie du cœur).

    Maladie cardiaque

    Sans surprise, le nombre de maladies cardiovasculaires est en augmentation dans le monde. Le cœur est un organe complexe qui repose réellement (si on peut l'appeler repos) seulement dans les intervalles entre les battements de coeur. Tout mécanisme complexe et fonctionnant constamment requiert en soi une attitude très prudente et une prévention constante.

    Imaginez juste quel fardeau monstrueux pèse sur le cœur, étant donné notre mode de vie et notre nourriture abondante et de mauvaise qualité. Il est intéressant de noter que le taux de mortalité par maladies cardiovasculaires est assez élevé dans les pays à revenu élevé.

    Les énormes quantités de nourriture consommées par la population des pays riches et la poursuite incessante de l'argent, ainsi que le stress qui y est associé, détruisent notre cœur. L'hypodynamie est une autre raison de la propagation des maladies cardiovasculaires: une activité physique catastrophiquement basse qui détruit tout le corps. Ou, au contraire, la passion illettrée pour les exercices physiques lourds, qui se produisent souvent dans le contexte d’une maladie cardiaque, dont la présence n’est même pas suspectée et qui réussit à mourir correctement au cours des exercices "de santé".

    Mode de vie et santé cardiaque

    Les principaux facteurs qui augmentent le risque de développer des maladies cardiovasculaires sont:

    • L'obésité.
    • Hypertension artérielle.
    • Taux de cholestérol élevé.
    • Hypodynamie ou exercice excessif.
    • Nourriture abondante et de mauvaise qualité.
    • État émotionnel déprimé et stress.

    Faites de la lecture de cet excellent article un tournant dans votre vie: abandonnez les mauvaises habitudes et changez votre mode de vie.

    Tâches relatives aux travaux indépendants sur le thème "Cœur et circulation sanguine"

    Section 4. Circulation du coeur et du sang

    4.1 Caractéristiques générales du système vasculaire. La structure et la fonction du coeur

    Tâche 1. Complétez les phrases

    Le centre du système circulatoire est …….

    Le vaisseau principal quittant le coeur s'appelle…..

    Selon le principe de la localisation, toutes les veines sont divisées en.....

    Tâche 2. Tests

    1. La raison de l'incapacité du muscle cardiaque est
    A) capacité à automatiser
    B) alternance de contraction et de relaxation
    C) caractéristiques de la structure de ses cellules
    D) contraction non simultanée des oreillettes et des ventricules

    2. Au moment de la contraction du coeur, la tension artérielle maximale est observée chez
    A) ventricule gauche
    B) la veine cave supérieure
    B) ventricule droit
    D) artère pulmonaire

    3. Au moment de la contraction du ventricule gauche du coeur
    A) la double valve s'ouvre
    B) fermeture des vannes semi-lunaires
    B) fermeture du double rabat
    D) la position des vannes à double vantail et semi-lunaire ne change pas.

    4. Quel est le rôle des valves situées entre les oreillettes et les ventricules?
    A) Hydrater les cavités cardiaques
    B) fournir le mouvement du sang dans le coeur
    B) contracter et pousser le sang dans les vaisseaux
    D) empêcher le mouvement du sang dans la direction opposée.

    5. Quelle est la position des valves cardiaques dans la phase de relaxation générale?
    A) les semilunaires sont fermés et les cuspides sont ouvertes
    B) le croissant est ouvert et les canines sont fermées
    C) toutes les vannes sont fermées
    D) toutes les vannes ouvertes

    6. Quelle est la formation du cœur qui empêche le sang de circuler du ventricule gauche à l’oreillette gauche?
    A) sac péricardique
    B) double valve
    B) le septum du muscle cardiaque
    D) valves semi-lunaires

    7. Au moment de la contraction du ventricule droit du coeur
    A) la valve tricuspide s'ouvre
    B) fermeture des vannes semi-lunaires
    B) la valve tricuspide se ferme
    D) la position des valves tricuspides et semi-lunaires ne change pas.

    8. Quelle est la formation du cœur qui empêche le sang de circuler du ventricule gauche à l’oreillette gauche?
    A) sac péricardique
    B) double valve
    B) le septum du muscle cardiaque
    D) valves semi-lunaires

    9. Dans quelle chambre du cœur humain observe-t-on la tension artérielle maximale?
    A) dans le ventricule gauche
    B) dans le ventricule droit
    B) dans l'oreillette gauche
    D) dans l'oreillette droite

    10. La figure montre un diagramme de la structure du cœur humain. Quelle lettre contient l'oreillette droite?

    11. Quel est le numéro sur la figure marquée aorte?

    12. Quelle lettre sur la photo indique le ventricule droit du coeur?

    Tâche 3. Signez le nom "La structure du cœur

    4.2. La structure et la fonction du sang. Système lymphatique

    Tâche 1. Tests

    1. Les éléments sanguins comprennent:

    plaquettes, ovules, trypsine

    globules rouges, pepsine, plaquettes

    plaquettes, érythrocytes, leucocytes

    2. Indiquez les éléments du sang responsables de l’immunité.

    3. Indiquez la liste correcte des fonctions sanguines.

    protection, régulation de la croissance corporelle, croissance osseuse

    le mouvement des impulsions nerveuses produit de l'insuline

    la protection, le transport des nutriments, le mouvement de l'oxygène dans tout le corps

    nourriture, protection contre les toxines

    4. Indiquez quelle fonction les plaquettes remplissent.

    transporter l'oxygène à travers le corps

    transport des nutriments

    5. Indiquez la forme spatiale des globules rouges.

    6. Indiquez l'élément sanguin qui a un noyau.

    7. Spécifiez la composition protéique correcte de l'hémoglobine.

    8. Indiquez la couleur du sang veineux.

    9. Indiquez la couleur du sang artériel.

    10. Indiquez le contenu du sang veineux.

    ne contient rien

    11. Spécifiez le contenu du sang artériel.

    Ne contient rien

    12. Spécifiez la structure du corps humain, qui produit le sang.

    Moelle osseuse rouge

    13. Indiquez le nombre de groupes sanguins.

    14. Indiquez ce qui arrivera à la personne qui a reçu le groupe sanguin II si elle a I.

    se sentiront comme d'habitude

    il va se sentir mal

    15. Indiquez dans quel cas la femme enceinte aura un conflit Rh avec l'enfant.

    si la mère et l'enfant ont un facteur Rh négatif

    si la mère est positive et que l'enfant a un facteur Rh négatif

    si la mère est négative et que l'enfant a un facteur Rh positif

    1-с, 2-а, 3-с, 4-б, 5-а, 6-с, 7-с, 8-а, 9-с, 10-а, 11-с, 12-а, 13- b, 14-a, 15-s

    4.3. Circulation sanguine. Artères et veines. Aide pour saigner

    Tâche 1. Dictée anatomique

    Le centre du système circulatoire est........ Le plus gros vaisseau du système circulatoire est appelé.......... Le plus petit vaisseau -.....Toutes les veines sont généralement divisées en...... et..... Avec une pression artérielle élevée, il se développe..... quand il est bas,.......

    Blessure des artères donne un saignement sous la forme de….. couleur sang qui fuit - …….

    Quand les veines sont blessées, le sang s'épanouit.....

    Réponses: (cœur, aorte, capillaire, superficiel et profond, hypertension, hypotension, fontaine, rouge vif, rouge foncé)

    4.4. L'effet de l'exercice sur le travail du coeur

    Les étudiants doivent préparer des rapports et créer des diapositives sur des sujets:

    Exercice et travail musculaire

    Exercice et respiration

    Exercice et travail des organes internes

    Au moment de la contraction du ventricule gauche du coeur

    Que signifie une fraction d'éjection normale, faible et accrue?

    Pendant de nombreuses années, luttant sans succès contre l'hypertension?

    Le responsable de l'institut: «Vous serez étonné de la facilité avec laquelle il est possible de guérir l'hypertension en la prenant tous les jours.

    Avant que le patient ne soit diagnostiqué avec une insuffisance cardiaque chronique, le médecin établit un diagnostic avec la détermination obligatoire d'un indicateur tel que la fraction d'éjection. Il reflète la quantité de sang que le ventricule gauche pousse au moment de sa contraction dans la lumière aortique. Autrement dit, une telle étude permet de déterminer si le cœur fait son travail efficacement ou s'il est nécessaire de prescrire des médicaments pour le cœur.

    • Le taux de l'indicateur FV
    • Les raisons de la diminution de EF
    • Symptômes de la maladie
    • Traitement
    • Prévention

    Le taux de l'indicateur FV

    Pour évaluer la performance du cœur, à savoir le ventricule gauche, appliquez la formule de Teuholz ou Simpson. Il faut dire que c’est de ce service que le sang pénètre dans la circulation générale et, en cas d’insuffisance ventriculaire gauche, le tableau clinique de l’insuffisance cardiaque se développe le plus souvent.

    Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs utilisent avec succès ReCardio. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
    Lire la suite ici...

    Plus cet indicateur est proche de la normale, plus le «moteur» principal du corps est réduit et plus la prédiction de la vie et de la santé est favorable. Si la valeur obtenue manque beaucoup à la norme, alors on peut en conclure que les organes internes ne reçoivent pas la quantité requise d'oxygène et de nutriments provenant du sang, ce qui signifie que le muscle cardiaque doit en quelque sorte être soutenu.

    Le calcul est effectué directement sur l'équipement sur lequel le patient est examiné. Dans les cabinets modernes, le diagnostic par ultrasons est préféré à la méthode Simpson, qui est considérée comme plus précise, bien que la formule de Teholz soit au moins utilisée. Les résultats des deux méthodes peuvent varier jusqu'à 10%.

    Idéalement, la fraction d'éjection devrait être comprise entre 50 et 60%. Selon Simpson, la limite inférieure est de 45% et, selon Teuholz, de 55%. Les deux méthodes se distinguent par un niveau assez élevé d'informativité concernant les capacités de contraction du myocarde. Si la valeur obtenue est comprise entre 35 et 40%, ils parlent d’insuffisance cardiaque négligée. Et même des taux plus bas ont de lourdes conséquences.

    Les raisons de la diminution de EF

    Les faibles valeurs peuvent être causées par des pathologies telles que:

    1. Cardiopathie ischémique. Dans le même temps, le flux sanguin dans les artères coronaires diminue.
    2. Infarctus du myocarde dans l'histoire. Cela entraîne le remplacement des muscles normaux du cœur par des cicatrices, qui ne possèdent pas la capacité nécessaire de se contracter.
    3. Arythmie, tachycardie et autres maux qui violent le rythme du "moteur" principal du corps et la conductivité.
    4. Cardiomyopathie. Elle consiste à augmenter ou à allonger le muscle cardiaque, ce qui est dû à une perturbation hormonale, à une hypertension prolongée et à des malformations cardiaques.

    Symptômes de la maladie

    Le diagnostic de «fraction d'éjection réduite» peut être posé sur la base des symptômes caractéristiques de la maladie. Ces patients se plaignent souvent d'attaques d'essoufflement, à la fois pendant l'exercice et au repos. Une longue marche peut provoquer des attaques inhabituelles, ainsi que les tâches ménagères les plus simples: laver le sol, cuisiner.

    Au cours du processus de violation de la circulation sanguine se produit une rétention hydrique, qui conduit à un œdème, et dans les cas graves, elle affecte les organes et les tissus internes. Une personne commence à souffrir de douleurs abdominales du côté droit et la stagnation du sang veineux dans les vaisseaux du foie peut être lourde de cirrhose.

    Ces symptômes sont caractéristiques pour réduire la fonction contractile du «moteur» principal du corps, mais il arrive souvent que le niveau de la fraction d'éjection reste normal. Il est donc très important de subir un examen et de faire une échocardiographie au moins une fois par an, en particulier chez les personnes souffrant de cardiopathie.

    Une augmentation du FE à 70–80% devrait également alerter, car cela peut être un signe que le muscle cardiaque ne peut pas compenser l'insuffisance cardiaque croissante et cherche à jeter le plus de sang possible dans l'aorte.

    Au fur et à mesure que la maladie progresse, l'indicateur du travail du VG diminuera, et c'est l'échocardioscopie en dynamique qui vous permettra de saisir ce moment. Une fraction d'éjection élevée est caractéristique des personnes en bonne santé, en particulier des athlètes dont le muscle cardiaque est suffisamment entraîné et capable de se contracter avec plus de force que celui d'une personne ordinaire.

    Traitement

    Il est possible d'augmenter la FV réduite. Pour cela, les médecins utilisent non seulement un traitement médicamenteux, mais également d'autres méthodes:

    1. Prescrire des médicaments pour améliorer la contractilité du myocarde. Ceux-ci incluent les glycosides cardiaques, après quoi une nette amélioration se produit.
    2. Pour éviter que le cœur ne soit surchargé en excès de liquide, il est vivement conseillé de suivre un régime alimentaire limitant le sel de table à 1,5 g par jour et la consommation de liquide à 1,5 litre par jour. Dans le même temps, les médicaments diurétiques sont prescrits.
    3. Attribuez un moyen de protection organique qui protège le cœur et les vaisseaux sanguins.
    4. Décider de la chirurgie. Par exemple, ils réalisent des prothèses valvulaires, installent des shunts sur des vaisseaux coronaires, etc. Cependant, une fraction d'éjection extrêmement faible peut constituer une contre-indication à l'opération.

    Prévention

    Prévenir le développement des maladies cardiaques est d’une importance primordiale, en particulier chez les enfants. À l'ère de la haute technologie, lorsque la majeure partie du travail est effectuée à l'aide de machines, de même que la détérioration constante des conditions environnementales et une alimentation malsaine, le risque de développer une maladie cardiaque augmente considérablement.

    Par conséquent, il est très important de bien manger, de faire du sport et d’être plus souvent au grand air. Ce mode de vie assurera la contractilité normale de l’entraînement cardiaque et musculaire.

    - en laissant un commentaire, vous acceptez les conditions d'utilisation

    • Arythmie
    • Athérosclérose
    • Varices
    • Varicocèle
    • Veines
    • Les hémorroïdes
    • L'hypertension
    • Hypotonie
    • Diagnostics
    • Dystonie
    • AVC
    • Crise cardiaque
    • L'ischémie
    • Du sang
    • Opérations
    • Le coeur
    • Les navires
    • Angine de poitrine
    • Tachycardie
    • Thrombose et thrombophlébite
    • Thé de coeur
    • Hypertonium
    • Bracelet de pression
    • Vie normale
    • Allapinine
    • Aspark
    • Detralex

    Causes de la fraction d'éjection anormale et méthodes de traitement

    La fraction d'éjection du coeur (EF) est une valeur qui détermine l'efficacité du coeur. Cet indicateur est principalement caractérisé par la quantité de sang poussée dans l'espace aortique lors de la contraction par le ventricule gauche. Au repos, le ventricule contient du sang provenant de l'oreillette gauche et, au moment de la contraction, il en jette une partie dans les vaisseaux. La fraction d'éjection ventriculaire gauche est le rapport en pourcentage de la quantité de sang poussée dans l'aorte au volume de sang du ventricule gauche qui s'y trouve dans un état de relaxation. Le volume de sang éjecté, exprimé en pourcentage, est appelé fraction d’éjection.

    Un concept tel que la fraction d’éjection définit la fonctionnalité du ventricule gauche, lorsqu’il jette du sang dans la circulation systémique. Avec une diminution de la fraction d'éjection, une insuffisance cardiaque se développe.

    Les indications à la nomination d'études de la fraction d'éjection peuvent être des plaintes de patients:

    • douleur cardiaque
    • douleurs à la poitrine;
    • des interruptions dans l'activité du cœur;
    • la tachycardie;
    • essoufflement à l'effort;
    • évanouissements et vertiges;
    • faiblesse
    • diminution de la capacité de travail;
    • gonflement des membres.

    En règle générale, un électrocardiogramme et un test sanguin sont prescrits, puis la surveillance Holter de l'électrocardiogramme, de l'ergométrie de vélo et de l'échographie cardiaque peut être prescrite.

    Comment le PV est-il calculé?

    La fraction d’éjection est calculée facilement et contient suffisamment d’informations sur la capacité de réduction du myocarde. L'utilisation de médicaments dans le traitement des patients présentant une insuffisance cardiovasculaire dépend de cet indicateur. Une telle étude, comme l'échographie du coeur avec Doppler, est largement utilisée pour établir la valeur de la fraction d'éjection ventriculaire gauche.

    La fraction d'éjection peut être déterminée en utilisant la formule de Teuholz ou la méthode de Simpson:

    • À l'aide de l'échocardiographie modale M (accès parasternal), la fraction d'éjection ventriculaire est déterminée par la formule de Teholz (Teichholz L. E., 1976). La petite partie du ventricule à la base est sujette à recherche, sa longueur en même temps n'est pas prise en compte. La formule donne des résultats inexacts lors de l'examen des patients atteints d'ischémie, lorsque certaines zones présentent une contractilité locale altérée. En utilisant des informations sur le volume systolique et diastolique du ventricule gauche et sa taille, le programme calcule automatiquement le résultat. La méthode est utilisée sur du matériel obsolète.
    • Échocardiographie quantitative bidimensionnelle (accès apical) - une méthode plus précise par rapport à la précédente. Dans les cliniques modernes, les diagnostics par ultrasons utilisent l'algorithme de Simpson (Simpson J.S., 1989) ou, comme on l'appelle aussi, la méthode du disque. Dans le champ de vision de l’étude, toutes les zones importantes du myocarde sont couvertes.

    La différence entre les résultats des études de la fraction d'émission peut varier jusqu'à 10%.

    Fraction d'éjection normale

    Au moment de la contraction, le cœur humain pousse plus de 50% du sang dans le système d'approvisionnement en sang. L'insuffisance cardiaque survient lorsque le niveau de la fraction d'éjection diminue. L'insuffisance progressive de la fonction contractile du myocarde peut servir de base au développement d'autres modifications des organes internes.

    Le taux de fraction d’éjection est compris entre 55 et 70%. À 40–55%, on peut dire que la PV est inférieure à la normale. Les interruptions dans le travail du cœur se produisent lorsque le taux chute à 35%: une insuffisance cardiaque survient. Pour éviter une baisse de l’indice PV, il est recommandé de consulter un cardiologue au moins une fois par an. C’est indispensable pour les personnes de plus de quarante ans. Lors de l'examen des patients présentant une maladie cardiaque, il est important de déterminer la valeur minimale de la fraction d'éjection ventriculaire gauche. Le choix de la tactique de traitement en dépend.

    Pourquoi le niveau de PV peut-il être trop élevé?

    Si, dans les résultats de l'enquête, l'indicateur est égal ou supérieur à 60%, cela indique un niveau surestimé de la fraction d'éjection. La valeur la plus élevée peut atteindre 80%, une plus grande quantité de sang du ventricule gauche dans les vaisseaux n’est tout simplement pas capable à cause de ses caractéristiques. De tels résultats sont généralement typiques chez les personnes en bonne santé sans autres pathologies cardiaques. Et pour les athlètes avec un cœur entraîné, dont le muscle cardiaque, qui se contracte avec une force considérable, est capable de pousser plus de sang que d’habitude.

    La cardiomyopathie ou l'hypertension peuvent déclencher le développement d'une hypertrophie du myocarde. Chez ces patients, le muscle cardiaque peut toujours faire face à une insuffisance cardiaque et le compense en tentant d'expulser le sang dans la circulation systémique. Ceci peut être jugé en observant une augmentation de la FE du ventricule gauche.

    À mesure que l'insuffisance cardiaque progresse, la fraction d'éjection diminue lentement. Pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque chronique, il est extrêmement important de subir périodiquement une échocardioscopie afin d’observer une diminution de la FE.

    Façons d'augmenter le PV bas

    L'insuffisance cardiaque chronique est la principale cause d'atteinte de la fonction myocardique systolique (contractile) et donc d'une diminution de la fraction d'éjection. Le développement du CHF est promu par:

    1. Ischémie du coeur - quantité réduite de sang dans les vaisseaux coronaires alimentant le coeur en oxygène.
    2. L'infarctus du myocarde, sa haute focale et sa transmuralité. Et à la fin - le remplacement des cellules cardiaques saines par des cicatrices, incapables de se contracter.
    3. Maladies causées par une altération de la fréquence cardiaque due à une contraction anormale.
    4. Cardiomyopathie - étirement ou élargissement du muscle cardiaque. Développé en raison de perturbations hormonales, d'hypertension, de maladies cardiaques.

    Une mauvaise santé, un essoufflement, un gonflement des extrémités indiquent une valeur faible de la fraction d'éjection. Comment augmenter la fraction d'éjection? Aujourd'hui, dans la médecine moderne, la thérapie est à la première place parmi les moyens d'augmenter l'EF. Les patients sont souvent observés en ambulatoire, où des recherches sont en cours sur l'état de l'activité du cœur, du système cardiovasculaire et du traitement médicamenteux.

    Le médecin prescrit souvent des médicaments diurétiques qui peuvent réduire la quantité de sang qui circule dans le système et éventuellement la charge sur le cœur. Outre les glycosides, les inhibiteurs de l'ECA ou les bêta-bloquants, qui réduisent le besoin en oxygène cardiaque, augmentent les performances et réduisent le besoin en énergie du muscle cardiaque.

    Dans les cas extrêmes, en raison des dangers de la mort, tels qu'une maladie cardiaque ou un appareil valvulaire, une intervention chirurgicale est effectuée. Dans tous les autres cas, le traitement est indiqué. Opérations développées pour rétablir le flux sanguin dans les vaisseaux coronaires dans les cardiopathies ischémiques, défauts valvulaires. Pendant l'opération, les valves sont réséquées, des prothèses sont réalisées. Ainsi, la normalisation du rythme est atteinte, l'arythmie et la fibrillation disparaissent.

    La chirurgie cardiovasculaire exige le professionnalisme et l'expérience des chirurgiens. Les opérations sont donc effectuées dans des centres de cardiologie.

    Prévention de faible EF

    Si le patient n'a pas de prédisposition aux maladies cardiaques, la valeur de la fraction d'éjection ventriculaire gauche peut alors être maintenue normalement.

    Pour la prévention du taux de fraction d’éjection, les médecins recommandent:

    1. Sports (aérobic), charges légères.
    2. Ne portez pas la gravité, allez à la gym.
    3. Renonciation à l'alcool et au tabagisme.
    4. Mode de vie sain.
    5. Manger riche en fer.
    6. Réduire la consommation de sel.
    7. Buvez de l’eau 1,5 à 2 litres par jour.
    8. Régime alimentaire.

    Selon les statistiques du XXe siècle, les personnes âgées étaient atteintes de cardiopathies. Au XXIe siècle, ces pathologies sont nettement "plus jeunes". Le groupe à risque comprend les habitants des mégapoles qui vivent dans des conditions caractérisées par une forte teneur en gaz d'échappement et une faible teneur en oxygène.

    À cet égard, il est recommandé que chaque personne soit examinée au moins une fois par an par un cardiologue et parallèlement à d'autres médecins.

    Blocus du ventricule gauche du coeur

    Le coeur est un organe avec automatisme. Cela signifie qu'il gère son travail de manière indépendante à l'aide d'impulsions électriques générées dans des noeuds spéciaux et exécutées dans le myocarde constitué de cellules spéciales - les cardiomyocytes. Lorsque la conduction des impulsions est perturbée, ils parlent du blocus de l'une ou l'autre section du cœur. Selon l'endroit où la conductivité est violée, classifiez le type de blocus. En général, tous les blocages cardiaques sont appelés troubles du rythme.

    Classification du blocus du ventricule gauche

    Qu'est-ce que c'est - un blocus du ventricule gauche du coeur? Et comment cela peut-il être dangereux? En médecine, ils utilisent deux termes: blocage du ventricule gauche du cœur ou blocage de la jambe gauche du faisceau de His. C'est à travers lui que l'impulsion électrique pénètre dans le muscle du ventricule gauche, le faisant se contracter et pousser le sang enrichi en oxygène à travers l'aorte dans la circulation générale. Si le pouls n'est pas reçu ou est retardé, le ventricule gauche est réduit lentement ou pas du tout. Dans le premier cas, un blocus incomplet se produit, dans le second - blocus complet du ventricule.

    Le blocus intraventriculaire est divisé en fonction du degré de dommage:

    Pour le traitement de l'hypertension, nos lecteurs utilisent avec succès ReCardio. Vu la popularité de cet outil, nous avons décidé de l’offrir à votre attention.
    Lire la suite ici...

    1. Je degré est le ralentissement de l'impulsion. Souvent, ce n'est même pas considéré comme une pathologie. La stimulation du ventricule se produit avec un léger retard, comme l'indique le ralentissement du pouls à 50 battements par minute.
    2. Le grade II n’est pas l’ensemble des impulsions passant par la jambe gauche du faisceau de His.
    3. Le grade III est un bloc total lorsque l'impulsion n'atteint pas le ventricule. Dans ce cas, l'oreillette et le ventricule commencent à se contracter séparément, des foyers d'éveil ectopiques apparaissent, une fibrillation est possible. La fréquence des coupes tombe à 20 - 40 coups.

    Par la nature du blocus de flux est:

    1. Permanent ou irréversible. Ce sont des troubles persistants du rythme cardiaque qui ne sont pas guéris.
    2. Intermittente ou épisodique, quand entre les attaques survient une période d’intermission.
    3. Alternance lorsque la conductivité de différentes branches de la jambe gauche de la branche de His est violée.

    Le blocus du ventricule gauche du cœur n'est pas considéré comme une maladie distincte, mais est toujours la conséquence d'une pathologie cardiaque.

    Blocus incomplet

    Le blocus incomplet du ventricule gauche est une affection ne mettant pas la vie en danger et pouvant survenir à tout âge chez des personnes en parfaite santé. Cela arrive souvent chez les athlètes après un effort physique intense, avec la cessation de la fonction cardiaque normale.

    Chez les enfants, le blocage incomplet peut être une affection congénitale et acquise. En l'absence d'autres pathologies cardiaques, le blocage incomplet est diagnostiqué uniquement sur un électrocardiogramme, ne présente pas de symptômes spécifiques et n'a pas d'effet significatif sur la qualité de vie de l'enfant. La seule limitation pour lui sera l'activité physique sous forme d'éducation physique ou de sport.

    Selon les statistiques, le blocage le plus souvent incomplet se développe chez les personnes âgées. Ceci est affecté par le vieillissement général du corps, la présence de maladie cardiaque et de vaisseaux sanguins. C’est pour cette catégorie que le blocus représente le plus grand danger, car il peut très facilement passer d’incomplet à complet, avec toutes les conséquences qui s’ensuivent, jusqu’à une issue fatale.

    Les symptômes

    Chez les jeunes, un blocage incomplet peut ne pas se manifester du tout ou peut être accompagné de signes mineurs, tels que vertiges légers, perte du rythme cardiaque, dyspnée légère. Parfois, il se manifeste simplement par une sensation de fatigue.

    Chez les personnes âgées, les symptômes du blocage incomplet sont causés par une maladie cardiaque sous-jacente. Si des attaques de blocus se produisent fréquemment, le sentiment que le cœur s’arrête et que les vertiges sont accompagnés d’acouphènes peut se rejoindre.

    Blocus complet

    Un bloc cardiaque complet est la fin de la contraction normale du ventricule gauche. Une longue pause s'appelle asystole. À ce stade, le corps tente de restaurer le travail du cœur et des rythmes ectopiques apparaissent. Ils sont substituts et provoquent des contractions ventriculaires. Les médecins appellent cela sauver. Le blocage complet donne lieu à une bradysystole - rythme cardiaque lent. Dans des conditions de manque d'oxygène, une insuffisance cardiaque se développe, pouvant entraîner une mort subite.

    Étant donné que le ventricule gauche pompe le sang oxygéné vers toutes les cellules du corps, une telle perturbation du cœur a de graves conséquences. Le plus dangereux d'entre eux est la diminution de l'apport d'oxygène au cerveau - l'ischémie. Dans les conditions hypoxiques, la maladie la plus grave est le syndrome de MAS - Morgagni-Adams-Stokes. Il s'accompagne de crampes et d'une perte de conscience. Les signes avant-coureurs d'une attaque sont les symptômes:

    • faiblesse soudaine;
    • sensations de chaleur intense dans la tête;
    • pâleur
    • évanouissement ou évanouissement.

    Si l'attaque du MAS a commencé sans signes précédents, ils parlent d'un blocus instantané.

    Les symptômes

    Les signes de blocus complet sont prononcés:

    • essoufflement grave;
    • douleurs cardiaques;
    • battement de coeur;
    • des vertiges.

    Confusion possible. Symptômes dus au manque d'oxygène. Ils peuvent être causés par des dommages importants au muscle cardiaque et par le développement d'un infarctus du myocarde.

    Causes de blocage du ventricule gauche du coeur

    Le blocus du ventricule gauche peut être dû à une maladie cardiaque:

    • crise cardiaque;
    • dommages inflammatoires au muscle cardiaque (myocardite);
    • inflammation de la paroi interne du cœur (endocardite);
    • cardiosclérose;
    • cardiomyopathie - lésion du muscle cardiaque avec augmentation de la taille du cœur et perturbation de la conduction;
    • rhumatisme;
    • calcification.

    Les autres causes sont de nature extracardiaque: