Congestion veineuse comment traiter: méthodes et caractéristiques de la thérapie

Le système veineux est équipé de valves internes qui empêchent le reflux de sang. La couche élastique et la mince paroi lisse et musculaire permettent aux veines de croître en volume sans se déchirer. Pour un certain nombre de raisons, la sortie de sang peut être perturbée, ce qui peut conduire à la stagnation. Cette condition est appelée stase veineuse ou stase veineuse.

Les vaisseaux sanguins à travers lesquels le sang se rend au cœur à partir de tissus et d'organes sont appelés veines. La paroi du vaisseau veineux est représentée par trois couches:

  • l'endothélium qui tapisse la cavité du vaisseau;
  • couche élastique qui permet au navire de s'étirer;
  • muscle rond et lisse autour de la veine.

La localisation du processus pathologique est observée dans les zones présentant des accumulations vasculaires: les membres inférieurs, le bassin, les poumons et la tête. La survenue de la maladie est associée à une augmentation de la viscosité du sang et à une élasticité excessive de la veine endommagée.

Le mécanisme de la stase veineuse est le suivant:

  1. Le facteur provoquant (il en existe plusieurs) modifie la composition du sang, augmentant la quantité de protéines grossières qu'il contient.
  2. La défaillance de l'appareil à soupapes entraîne une augmentation du volume de fluide.
  3. Le flux sanguin n'est pas interrompu et la veine augmente de taille, essayant de contenir tout le volume du biomatériau.
  4. Le manque de tonus vasculaire normal mène à la stagnation.

Extérieurement, la maladie se manifeste par une saillie des veines, la formation de varicosités et une faiblesse musculaire.

Pourquoi

La stase est une forme d'insuffisance veineuse qui se développe pour plusieurs raisons. Ceux-ci comprennent:

  • violation de l'appareil valvulaire en raison de la faiblesse des muscles du mollet et des muscles abdominaux;
  • insuffisance pulmonaire affectant le retour du sang: pleurésie, hémothorax;
  • maladies du système cardiaque: crise cardiaque, ischémie, anomalies congénitales ou acquises et myocardite;
  • thrombose;
  • l'hypertension;
  • la cholestérolémie;
  • athérosclérose;
  • dysfonctionnement du ventricule droit;
  • déformation des vaisseaux en présence d'une tumeur, cicatrice;
  • prédisposition génétique et mode de vie malsain.

Les facteurs de stagnation qui provoquent sont:

  • déséquilibre hormonal;
  • condition de stress;
  • exercice excessif;
  • mauvaise alimentation et dépendance à l'alcool;
  • empoisonnement par des poisons;
  • activités professionnelles sédentaires ou sédentaires;
  • troubles sanguins systémiques;
  • la grossesse
  • accouchement compliqué.

Malgré le nombre important de causes de pathologie, la base repose sur l'hypodynamie des muscles gastrocnémiens et des pieds.

La classification de la maladie est due à la localisation du processus pathologique.

Veines pulmonaires

La stase du plexus choroïde dans le tissu pulmonaire conduit à une grave altération de l'activité respiratoire.

Les cellules reçoivent moins que la quantité requise d'oxygène, l'hypoxie se développant avec des modifications de la fonctionnalité de l'organe. Le risque d'œdème pulmonaire augmente, ce qui constitue une condition dangereuse.

La probabilité de décès est supérieure à 85%.

Veines rénales

La veinostase des vaisseaux rénaux se développe rapidement. Le corps est compacté, un dysfonctionnement survient, conduisant à l'accumulation de produits de décomposition toxiques.

La stagnation empêche l’excrétion de sodium et d’eau, ainsi la violation du flux sanguin est observée dans tout le corps.

Vaisseaux pelviens

Développe les femmes comme des complications hormonales. Le danger de maladie réside dans la nature passive du flux.

Les manifestations cliniques sont absentes et le patient développe une infertilité, des fausses couches récurrentes et un sous-développement du fœtus.

Plexus veineux du cerveau et de la colonne cervicale

L'accumulation de vaisseaux dans la tête et le cou entraîne la stagnation des cours aigus et chroniques. L'hypoxie tissulaire est le principal symptôme de la pathologie.

Le manque d'oxygène conduit à des pathologies intracrâniennes, moins souvent le processus dépasse les limites du crâne.

Une privation prolongée d'oxygène des méninges entraîne de graves troubles du système nerveux.

Membres inférieurs

Par rapport aux autres zones de défaite, la congestion dans les jambes est beaucoup plus fréquente et entraîne une symptomatologie particulière. La violation de l'écoulement de sang dans les vaisseaux des jambes entraîne de graves conséquences.

La thrombose ou la thromboembolie n'est pas exclue, de même que l'insuffisance de tout le système veineux. Une violation extrêmement rare de l'écoulement est diagnostiquée dans les vaisseaux veineux des organes internes.

En outre, la maladie se présente sous deux formes: aiguë et chronique.

La forme aiguë est caractérisée par la gravité et l'intensité des manifestations cliniques et, dans la forme chronique, par un processus pathologique lent.

Dans les deux cas, des complications et une insuffisance générale du système vasculaire peuvent survenir.

Les symptômes

Le tableau clinique dépend de la forme de la maladie et de son espèce. Lorsque la congestion veineuse dans les membres inférieurs survient, une lourdeur dans les jambes, un gonflement et une douleur des pieds. Des points bleus se forment, la température locale diminue. Les veines s'assombrissent et des formations de points violets apparaissent autour.

Lorsque la forme pulmonaire survient, il est difficile de séparer la toux avec expectorations. Les caillots sanguins se trouvent dans les caillots. Il y a une forte respiration sifflante.

Les symptômes ressemblent aux maladies infectieuses des voies respiratoires inférieures.

Les symptômes de la stase du sang dans les veines pelviennes chez les femmes:

  • tirer la douleur dans le bas-ventre;
  • violation du cycle menstruel;
  • la constipation;
  • pression douloureuse sur l'anus;
  • augmentation de la sécrétion muqueuse;
  • picotement de la zone supposée de stase.

Chez l'homme, il est possible que l'incontinence urinaire, l'inconfort des organes génitaux externes, une douleur accrue au niveau du périnée au cours du mouvement.

Les signes de la venostase cérébrale incluent:

  • la migraine;
  • des vertiges;
  • les acouphènes;
  • faiblesse musculaire;
  • l'apathie;
  • les patients apparaissent en bleu sur le visage;
  • augmente la largeur du bas des deux yeux.

Les symptômes de la maladie ressemblent à d'autres maladies et sont souvent pris à la légère, ce qui entraîne des effets indésirables.

Qu'est-ce qui est dangereux en l'absence de traitement?

Les conséquences de venostaz sont imprévisibles. Avec un long processus pathologique, le tissu trophique est perturbé. Les cellules manquent d'oxygène et augmentent le risque d'atrophie.

Si la stagnation se forme dans les vaisseaux des organes vitaux, la malnutrition peut être fatale pour l'homme.

Complications graves possibles: crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, hypotension, œdème pulmonaire. Le risque de mort est trop élevé.

En outre, le sang épais forme des micro-balles qui se détachent et errent le long du grand et du petit cercle de la circulation sanguine, dont la taille augmente.

Un tel caillot dans les vaisseaux pulmonaires entraîne la mort instantanée.

Qui et comment traite la stase veineuse

Le traitement est effectué par des chirurgiens vasculaires et des phlébologues. Cependant, au début, les patients recherchent une aide qualifiée auprès d'un thérapeute.

Les manipulations diagnostiques permettent d'identifier le mal, de déterminer le lieu de localisation et d'identifier la cause.

Les méthodes de diagnostic incluent: phlébographie, échographie, tomodensitométrie et IRM. Le médecin procède également à un examen externe, mesure la pression et recueille les antécédents de la maladie.

La thérapie consiste à prendre des médicaments et à normaliser la nutrition et le mode de vie. L'intervention chirurgicale est réalisée avec de la venostase des membres inférieurs.

En cas de stagnation, des médicaments sont prescrits pour éliminer la douleur, renforcer les parois des vaisseaux sanguins et fluidifier le sang.

Caractéristiques de la thérapie

Le schéma thérapeutique dépend de la région dans laquelle la maladie s'est développée:

  • tête: médicaments qui réduisent la pression artérielle, améliorent la composition du sang, abaissent le cholestérol. Le traitement est effectué par voie orale et parentérale;
  • jambes: médicaments diurétiques, veinoprotecteurs, antalgiques et antiplaquettaires. Le supplément consiste à porter des sous-vêtements de compression et à appliquer localement des crèmes et des onguents;
  • poumons, reins, cœur, petit bassin: traitement symptomatique visant à réduire la densité sanguine. En outre pris des vitamines, des suppositoires avec effet anti-inflammatoire et des analgésiques.

En l'absence d'effet, une intervention chirurgicale est effectuée pour rétablir le tonus vasculaire et l'apport sanguin aux organes environnants.

Méthodes préventives

Pour éviter la stagnation du sang dans les veines (quelle que soit la région), vous pouvez suivre les règles simples suivantes:

  • exercice pour prévenir la stagnation;
  • bien manger: ne pas trop manger, et dans le régime alimentaire inclure des légumes frais;
  • arrêter de fumer et de boire des boissons alcoolisées;
  • visitez un médecin et suivez ses recommandations.

Causes et traitement de la stase veineuse

La congestion veineuse est une pathologie caractérisée par un écoulement obstrué du sang veineux, alors que le flux artériel est normal. Cela est dû à la faible élasticité des parois des vaisseaux sanguins, ainsi qu’à la viscosité élevée du sang. En même temps, le tonus est d'abord perdu, puis le flux sanguin est entravé. La localisation de la pathologie est déterminée par l'accumulation de vaisseaux veineux, il y a donc plusieurs endroits: le bassin (jambes), le cerveau, les poumons, les reins, le cou.

Raisons

Grâce aux contractions cardiaques, qui donnent une impulsion au mouvement du sang, le travail des vaisseaux artériels est facilité. Dans le cas d'un écoulement veineux, la situation est compliquée par le fait que ses seuls stimulants sont les contractions du mollet et des muscles abdominaux, ainsi que de la voûte plantaire. Un certain effet, certes insignifiant, sur le débit sanguin dans les veines respire, même le cœur a un effet sur le retour du flux sanguin. La responsabilité principale en incombe toutefois à la pompe musculaire qui, au sens figuré, extrait le sang des veines et active les valvules obligées de l'empêcher de reculer. du sang.

Mais le travail de la pompe musculaire peut être altéré. Le rythme de la vie moderne est caractérisé par des progrès techniques rapides qui contribuent à l’émergence d’un nombre croissant d’avantages de la civilisation. Oui, l'homme a commencé à bouger plus vite, mais il a commencé à bouger moins. L'hypodynamie est un facteur provoquant, en raison duquel se développent non seulement des problèmes tels que l'obésité, les problèmes cardiaques, etc., mais aussi la stagnation veineuse (stase, hyperémie - autres noms d'une maladie).

Ainsi, au fil du temps, un diagnostic apparaît sous le formidable nom "insuffisance veineuse" de la fiche du patient.

La stase sanguine veineuse dans le pelvis est un type courant d'hyperhémie lente. C'est un grand danger pour les femmes. Le fait est que la stagnation dans un organe aussi important que l’utérus peut conduire au fait qu’une femme ne peut pas avoir d’enfant du tout, donnera naissance à un prématuré ou survivra à une fausse couche. Une telle maladie est plus fréquente chez les personnes qui, encore une fois, mènent une vie inactive, bougent peu, sont assises beaucoup, mangent mal. Divers facteurs peuvent provoquer le développement de la maladie:

  • l'utilisation de médicaments hormonaux qui empêchent la conception;
  • problèmes héréditaires avec tonus vasculaire;
  • stress psychologique et physique fort et temporaire;
  • la grossesse
  • complications après l'accouchement.
La grossesse peut provoquer le développement de la maladie

La congestion veineuse de la tête est le plus souvent le résultat d'une pathologie à l'intérieur et à l'extérieur du crâne. La maladie est déclenchée par:

  • problèmes cardiaques;
  • blessures à la tête;
  • hydropisie du cerveau;
  • anévrisme;
  • problèmes avec les poumons et les bronches;
  • thrombose veineuse;
  • gonflement dans le cou.

L'hyperémie veineuse dans les poumons se manifeste par un faible débit sanguin dans les veines de cet organe. Pour cette raison, le sang s'accumule dans les poumons et, par conséquent, leur tissu s'épaissit et prend une couleur brune. Cette situation entraîne une augmentation de la perméabilité vasculaire, une stagnation de la petite circulation sanguine. En outre, le tissu conjonctif se développe dans les vaisseaux, c’est-à-dire qu’une sclérose en plaques survient.

Quel que soit le lieu où se situe la pathologie, il est clair qu'un mode de vie sédentaire, la musculation, la présence de mauvaises habitudes, un long séjour dans un état vertical, une prédisposition héréditaire, dont le risque de manifestation augmente avec la présence de ces facteurs - tout cela a un effet néfaste sur l'état des vaisseaux veineux.. Ils perdent leur élasticité et le sang en eux commence à mal se déplacer, ce qui entraîne sa stagnation. Dans le même temps, il est nécessaire d'identifier les symptômes à temps pour commencer le traitement immédiatement. L'émergence de problèmes plus graves à l'avenir en dépend.

Les symptômes

La nature des symptômes dépend de la forme de la maladie:

  1. Stase veineuse dans les jambes: basse température locale, sensations de surmenage et de lourdeur, la peau devient bleuâtre, dans la zone de congestion des veines de petites hémorragies sont observées, des ulcères trophiques apparaissent, le soir gonflant.
  2. Congestion veineuse dans le bassin. Une personne se plaint d'une gêne au rectum. Cela se manifeste par des picotements, des démangeaisons et de la douleur après un acte de défécation. Il peut même y avoir des saignements et des pertes de ganglions hémorroïdaires.
  3. Le cerveau La stase dans cette zone se manifeste par des douleurs lors des mouvements et des tensions. Les veines situées dans le fond de l'oeil, varices dilatées. La pression en eux est de 50 à 80 millimètres de mercure. Il y a des vertiges, une personne se plaint de bourdonnement et de bruit. Le visage avec une stase cérébrale devient bleuâtre, les paupières inférieures gonflent le matin. Autres symptômes de congestion dans le cerveau: évanouissements, faible sensibilité des jambes, douleur accrue en cas de consommation d'alcool et surmenage émotionnel.
  4. Congestion veineuse dans un petit cercle. Une personne se plaint d'essoufflement, qui peut être systématique et persistant, de la toux. En outre, lorsque les expectorations de toux sont séparées, mais ce processus est difficile. Il peut contenir des traces de sang. Gonflement observé de la jambe.
Avec la stase dans le cerveau sont des vertiges

Diagnostics

Le médecin diagnostique la maladie et établit un diagnostic précis en fonction des symptômes énumérés et des résultats d'études supplémentaires. Il demande au patient, examine la peau. Si vous confondez les diagnostics, le traitement sera inefficace et l'hyperémie veineuse entraînera par la suite des conséquences dangereuses.

Par exemple, en cas de problèmes dans le bassin, une échographie des organes situés dans celui-ci est effectuée. La phlébographie, la mesure de la pression dans la veine ulnaire, les rayons X du crâne, l'IRM ou le scanner, permettent de diagnostiquer la congestion du cerveau. Dans le cas des poumons, l'auscultation est très importante. En écoutant les poumons, le médecin détecte une respiration sifflante, en particulier dans le dos et dans les parties inférieures.

Traitement

Le traitement dépend en grande partie de la cause de l’hyperémie veineuse. Premièrement, les médecins conseillent de rendre la vie plus active, de faire du sport, d’entraîner le corps s’il n’ya pas de contre-indications à certains exercices.

Ils aident à guérir la congestion veineuse des veinotoniques. Ils ont diverses actions: ils augmentent l'élasticité des parois des veines, normalisent leurs propriétés, préviennent le développement de l'inflammation. En outre, l'anticoagulant connu - l'héparine. Il est utilisé dans diverses maladies, y compris celles pouvant être le résultat ou la cause de la stagnation du sang.

  1. En cas de congestion veineuse dans les poumons, une insuffisance cardiaque est traitée. La chirurgie est également possible. Si la pléthore des poumons est persistante, une incapacité peut être indiquée.
  2. Une congestion dans le cerveau est traitée avec une diminution de la pression veineuse, par conséquent, l'aminophylline est souvent présente dans la prescription. En outre, un traitement est prescrit pour réduire la congestion et la gravité de l'œdème. En cas de stase dans le cerveau, une diode électroluminescente au laser, un massage de la région du cou, une réflexothérapie, une phytothérapie peuvent être prescrits.
  3. La congestion veineuse dans le bassin est traitée de manière conservatrice. Ce traitement repose sur l'utilisation de médicaments et de suppositoires pour l'administration vaginale. Peut être appliqué et la chirurgie.
  4. L'hyperhémie dans les jambes est traitée avec des médicaments et des remèdes traditionnels. Malheureusement, il n’existe pas encore de médicaments efficaces, mais il existe des moyens de prévenir les complications. La chirurgie peut être appliquée. Pour faciliter l'évolution de la maladie, il est important de se lancer dans la marche thérapeutique, d'utiliser des onguents et des tricots de compression.

Les conséquences

L'hyperémie veineuse peut avoir des conséquences désagréables. Ils consistent dans la nutrition perturbée de la zone pathologique. Le degré de changement négatif dépend de la quantité de pathologie, du temps de stagnation et des possibilités de récupération. Les conséquences - phoques, atrophie des tissus et des organes. Par exemple, une atrophie myocardique brune spécifique peut se développer. Si la stase est longue, les éléments du tissu conjonctif se développent, le parenchyme accumule de l'acide carbonique.

L'occlusion du collet entraîne l'accumulation d'une grande quantité de sang dans les organes. De ce fait, la pression artérielle baisse, les organes souffrent d’insuffisance d’oxygène. Ischémie du cerveau, une paralysie respiratoire peut se développer. La conséquence la plus terrible est la mort.

Mais tout cela peut être évité de deux manières. Le premier est la prévention. Il repose sur un mode de vie actif, sur l’arrêt du tabac et sur une alimentation appropriée. La deuxième méthode est la détection rapide de la maladie et un traitement efficace. Rendez la vie facile et très importante pour prolonger la vie et la rendre plus agréable pendant.

Congestion veineuse des jambes: symptômes et traitement

Un style de vie moderne, sédentaire et stressant, un excès de poids, une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes, tout cela entraîne diverses maladies, dont les plus courantes sont diverses pathologies des veines et de la circulation sanguine. La stase dans les jambes est l'une de ces pathologies.

Qu'est-ce que la stase de sang?

La congestion veineuse est une condition dans laquelle le sang artériel est délivré comme il se doit, mais des problèmes se posent avec la sortie veineuse. Cela se traduit par des vaisseaux insuffisamment élastiques et une augmentation de la viscosité du sang.

Le plus souvent, la stagnation affecte les domaines suivants:

  • le cerveau;
  • le cou;
  • les poumons;
  • les reins;
  • le bassin;
  • membres inférieurs.

L'écoulement de sang stimule le rythme cardiaque, contribue à la bonne circulation du sang dans le corps. L'écoulement normal du sang veineux stimule les contractions musculaires - en particulier abdominales, gastro-méningées, et crée également une pression sur les pieds lors des mouvements. Cela signifie qu'un courant sain de sang veineux contribue à un mode de vie actif et à la musculature développée.

La stagnation ralentit la circulation sanguine, perturbe la relation entre la pression veineuse et artérielle, provoque la stagnation de la lymphe et la dilatation des vaisseaux sanguins et des veines.

La forme de stagnation la plus courante est la stase sanguine dans les jambes.

Le plus souvent, il y a une stagnation du sang veineux dans les jambes. Cela entraîne une déformation importante des vaisseaux des membres inférieurs et provoque de graves troubles circulatoires dans tout le corps, car le sang ne peut plus fonctionner normalement. La pathologie se développe lentement, progressivement.

La stagnation du sang dans les veines des membres inférieurs peut entraîner:

  1. Varices. La maladie réduit l'élasticité des parois des vaisseaux sanguins, conduit à leur étirement, réduit la capacité des valves, à cause de laquelle le sang ne peut pas se déplacer normalement.
  2. Thrombose et thrombophlébite. L'inflammation des veines, les caillots sanguins et une coagulation sanguine élevée entravent également son courant normal.
  3. Dysfonctionnements du système cardiovasculaire. Le cœur pompe le sang et une interruption de son travail entraînera également des changements négatifs dans le flux sanguin.
  4. Augmentation de la coagulation sanguine. Avec une petite quantité d'anticoagulants, le sang s'épaissit et stagne dans les membres.

Cette condition entraîne de graves perturbations dans le travail de tout l'organisme. La circulation est perdue, les vaisseaux s'étirent, perdent encore plus leur élasticité.

Les tissus sont moins bien alimentés en sang, ce qui signifie - et en oxygène et en nutriments, qui peuvent causer leur mort. En outre, des caillots sanguins peuvent se former, ce qui entraîne également de graves conséquences.

C'est important! À première vue, une congestion veineuse dans les jambes semble inoffensive. En fait, ses effets se développent comme une boule de neige, détériorant considérablement le fonctionnement de tout l'organisme et provoquant des changements dans le mode de vie habituel.

Symptômes de stagnation

La congestion veineuse dans les jambes provoque le plus souvent les symptômes suivants:

  • gonflement, gonflement, veines noueuses, ils peuvent être vus à l'œil nu sous la peau;
  • gonflement;
  • lourdeur dans les jambes;
  • fatigue des jambes, caractéristique en fin de journée;
  • décoloration possible de la peau - cyanose;
  • violations de la sensibilité de la peau des extrémités;
  • peau sèche.

Ce n'est pas nécessairement tous les symptômes seront présents en même temps. Le plus souvent, en particulier au stade initial, il y en a plusieurs - par exemple, fatigue et lourdeur dans les jambes, petit gonflement, augmentant en fin de journée et disparaissant du jour au lendemain. La cyanose, la sécheresse et les troubles de la sensibilité sont les signes d'une stagnation assez longue.

C'est important! Les poches, la douleur, la lourdeur et la fatigue dans les jambes, une tendance veineuse accrue peuvent être des symptômes non seulement de la stagnation, mais aussi des varices, de la thrombophlébite. Par conséquent, dès les premiers signes devraient consulter un médecin.

Traitement

Le traitement de la stase veineuse est médicamenteux et opérationnel. Ce dernier n’est utilisé que dans des cas extrêmes, le plus souvent lorsque la stagnation est compliquée par une dilatation grave des varices, une thrombose ou une thrombophlébite.

Médicamenteux

Le traitement médicamenteux traditionnel repose sur trois groupes de médicaments:

  1. Les anticoagulants. Ce sont des anticoagulants. Comme la stagnation est souvent accompagnée (et causée) par une coagulation sanguine trop élevée, de tels médicaments sont nécessaires. En diluant le sang, ils facilitent sa circulation dans les veines et les vaisseaux, réduisent la congestion, réduisent la charge sur les parois des vaisseaux sanguins.
  2. Phlébotonique. Ce sont des médicaments qui renforcent les parois des vaisseaux sanguins. En conséquence, ils deviennent plus durables, résilients et le risque d'étirement et de blessure est réduit.
  3. Anti-inflammatoire. La congestion conduit souvent à des processus inflammatoires dans les membres inférieurs. Par conséquent, dans certains cas, il sera approprié de prendre des médicaments anti-inflammatoires.

En outre, des médicaments pour la circulation sanguine peuvent être prescrits. La physiothérapie, l'hirudothérapie, l'utilisation de sous-vêtements de compression, la physiothérapie et les massages spéciaux seront également utiles.

Quand vient-il pour une chirurgie?

Le traitement chirurgical de la stase veineuse est rarement utilisé. La maladie elle-même ne représente pas une menace directe pour la vie du patient, tout danger réside dans ses complications possibles.

Si la stagnation entraîne une grave détérioration irréversible des veines, une thrombose et une thrombophlébite à un stade sévère, le médecin peut décider de l'opportunité d'un traitement chirurgical.

Dans ce cas, le retrait ou la suture des veines dilatées, le shunt, le réglage de la valve et d'autres procédures peuvent être effectués.

Autres recommandations

De plus, en cas de stagnation veineuse des jambes, il est nécessaire de changer de mode de vie d’un degré ou d’un autre. C’est une maladie qui concerne principalement ceux qui bougent peu, ont de mauvaises habitudes et mènent une vie malsaine en général. Voici quelques recommandations qui seront utiles à quiconque voudra se débarrasser de la stagnation ou empêcher sa survenue:

  1. Bonne nutrition. Avec la nourriture devrait venir un ensemble complet de vitamines et de minéraux, en particulier la vitamine C et les fibres nécessaires pour maintenir les veines en forme.
  2. Activité physique Le mode de vie doit être actif, avec une activité motrice constante. Mais il devrait être régulier et modéré, car l'excès de charge affectera également le tonus des veines.
  3. Évitez l'électricité statique. Cette règle découle de la précédente. Autrement dit, vous ne pouvez pas toujours être en mouvement, ni à l'état stationnaire. La meilleure chose à faire est d’alterner paix et activité, si le mode de vie est sédentaire, être interrompu plusieurs fois par jour pour un petit exercice ou une promenade.
  4. Rejet des mauvaises habitudes. Le tabagisme et l’alcool sont les pires ennemis du tonus veineux et de la bonne circulation sanguine. Leur rejet permettra de préserver l'élasticité des vaisseaux sanguins pendant de nombreuses années. La suralimentation et l'excès de poids nuisent également aux navires. Cela crée un fardeau inutile.

Le changement de mode de vie n’est pas simplement un bon conseil, il est indispensable pour tous ceux qui souhaitent se débarrasser de la stase veineuse et des maladies connexes. Vous ne pouvez pas vous débarrasser de cette pathologie, ne pas abandonner l'ancien - sédentaire, malsain, avec de mauvaises habitudes de vie.

Conclusion

La maladie évoquée dans cet article ne semble pas aussi effrayante que, par exemple, la thrombose veineuse profonde et les ulcères trophiques. Cependant, le problème est que les symptômes de la stagnation du sang dans les jambes apparaissent lentement et progressivement.

Il est important de consulter un médecin lorsque la première alarme retentit, telle que la lourdeur et la fatigue des membres inférieurs. Après tout, si vous les ignorez, de nombreuses maladies peuvent se développer avec le temps. Parmi elles figurent la thrombose et la thrombophlébite, les varices négligées et la congestion veineuse ne semblent pas être un trouble de la circulation sanguine inoffensif que vous pouvez abandonner.

Causes et traitement de la congestion veineuse des membres inférieurs

L'hyperémie veineuse est un trouble circulatoire dans lequel le remplissage des tissus en sang est augmenté en raison de difficultés à son écoulement ou d'une ouverture supplémentaire de vaisseaux veineux auparavant inactifs. Cela peut être courant, par exemple, dans l'insuffisance cardiaque et local. La congestion veineuse des jambes est un exemple de pléthore locale.

Lire dans cet article.

Qu'est-ce que l'hyperémie passive ou la congestion veineuse?

Le ralentissement du flux sanguin dans les veines entraîne une augmentation de la lumière de ces vaisseaux. En conséquence, la pression augmente dans le canal veineux. Peu à peu, il se rapproche du capillaire, ce qui entraîne une chute brutale du débit sanguin. À travers les capillaires, moins de sang circule par unité de temps, ce qui diminue la teneur en oxygène.

En raison de l'augmentation de la pression dans le lit veineux, la capacité à aspirer et à drainer l'excès de liquide de l'espace périvasculaire diminue. Dans le même temps, la formation de lymphe en souffre également. Il en résulte un œdème congestif.

Le volume de tissu (dans notre cas - membres inférieurs) augmente. En raison de l'accumulation dans le sang d'hémoglobine, qui transporte non pas du carbone mais du dioxyde de carbone, la peau acquiert une teinte bleuâtre. L'afflux de sang artériel diminue progressivement, la force des processus métaboliques diminue et les membres deviennent froids au toucher. Enfin, les veines dilatées ne supportent pas la charge, leur tortuosité apparaît, des noeuds se forment.

Dans ces conditions, les processus activés visaient à renforcer la paroi vasculaire. Le tissu conjonctif commence à s'y développer, ce qui provoque l'épaississement des tissus des jambes. Augmente la charge sur le système lymphatique, ce qui complique davantage l'écoulement du liquide. Les changements tissulaires acquièrent le caractère de "cercle vicieux" lorsqu'une violation progressive de la veine veineuse entraîne un manque de plus en plus prononcé de nutrition des tissus. En conséquence, des vaisseaux veineux supplémentaires sont révélés, mais ils ne parviennent pas non plus à faire face à la charge croissante et la congestion veineuse augmente. Briser un tel "cercle vicieux" n'est possible qu'au début de sa formation.

Causes de

L'hyperémie veineuse des membres inférieurs n'est pas une maladie, mais un processus pathologique. Cela peut être aigu et chronique.

L'insuffisance veineuse aiguë se développe avec un blocage soudain des veines fémorales ou iliaques communes. Les principales raisons de cette condition:

  • thrombose veineuse profonde et thrombophlébite;
  • blessure avec ligature ultérieure de grosses veines, par exemple, en cas de blessure ou pendant la chirurgie.

Parmi les causes d'insuffisance veineuse chronique d'importance majeure figurent:

Cette pathologie concerne environ une personne sur cinq âgée de 40 à 60 ans.

Il existe une prédisposition génétique aux varices, qui se traduit par une augmentation de la pression intra-abdominale dans de telles situations:

  • position constante;
  • effort physique intense;
  • la grossesse
  • constipation chronique.

En raison de la perturbation du flux sortant, les veines profondes se dilatent, leurs valves ne peuvent pas assurer le flux sanguin normal et celui-ci pénètre dans les veines superficielles du tibia, qui se dilatent et forment également des nœuds. Les tissus alimentaires se détériorent, des ulcères trophiques se produisent.

Symptômes de stagnation

La stase veineuse aiguë dans les jambes se manifeste par un gonflement rapide du membre. La peau devient bleuâtre et présente un motif veineux visible. Augmente la douleur dans la jambe, à l'intérieur de la cuisse ou à l'aine. Avec la défaite de la veine iliaque, il se produit également un gonflement du périnée et du bas-ventre. La palpation de la zone touchée est douloureuse.

Avec le blocage aigu de toutes les veines des jambes et du bassin, une affection très grave se produit, appelée gangrène veineuse. Soudain, il y a de fortes douleurs dans les membres, une sensation d'éclatement, un gonflement des jambes, du périnée, des fesses. La peau devient brillante, froide, bleuâtre, des hémorragies se produisent, se fondant en taches avec la formation de bulles. La sensibilité de la peau est perturbée, la pression diminue, le pouls augmente, la fièvre survient. Après quelques heures, de tels changements sont irréversibles et peuvent conduire à un résultat défavorable.

En cas d'insuffisance veineuse chronique, les patients ne présentent initialement aucune plainte. Peu à peu, lourdeur dans les jambes et fatigue avec une longue position debout. Ces signes disparaissent après s'être couchés. Il peut y avoir des crampes et des picotements dans les muscles des jambes. Progressivement, des démangeaisons graves se produisent.

Lorsque la circulation sanguine est altérée, des ulcères trophiques surviennent chez environ 2% des patients aux pieds et aux chevilles. Ils sont généralement situés sur la surface interne du tibia, dans son tiers inférieur, au-dessus de la cheville. Au début, ils sont ronds, peu profonds, avec des bords mobiles. L'ulcère trophique chronique est profond, avec des bords bleuâtres denses, le fond est blanchâtre, on voit autour de lui une kératinisation accrue de la peau. Les ulcères trophiques sont souvent infectés et suppurés.

Dans le syndrome post-thrombotique après la thrombophlébite, les manifestations sont similaires, mais elles ne disparaissent pas après avoir été couchées. Les ulcères trophiques de cette maladie peuvent être localisés sur toute la surface de la jambe.

Méthodes de traitement de l'hyperhémie

Dans cette condition, telle que la stase veineuse dans les jambes, le traitement vise à éliminer sa cause et à améliorer la nutrition des tissus.

En cas d'insuffisance veineuse aiguë, une intervention chirurgicale urgente est souvent nécessaire pour rétablir la perméabilité veineuse.

Beaucoup plus souvent, les patients ont besoin d'un traitement pour la stase veineuse chronique. Dans la phase initiale de la maladie, une thérapie de soutien conservatrice est utilisée, et dans les cas avancés, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Traitement conservateur

Le traitement de la congestion veineuse dans les jambes comprend les activités suivantes:

  • les médicaments contenant de l'escine et de la thiamine, tels que prescrits par un médecin;
  • massages et exercices thérapeutiques;
  • natation et balnéothérapie;
  • l'utilisation de bandages élastiques pour les varices, l'utilisation de bas de compression;
  • sclérothérapie (procédure visant à «coller» les veines superficielles et leur collapsus).

Les mêmes mesures doivent être prises après un traitement chirurgical de la maladie pour prévenir les récidives.

Intervention chirurgicale

Avec la progression des varices, ainsi que du syndrome post-thrombotique, des opérations chirurgicales sont effectuées. Ils comprennent généralement le retrait des veines saphènes, la ligature des collatérales entre les veines profondes et superficielles. En cas d’ulcère trophique, il est excisé par une chirurgie plastique du défaut qui en résulte par la peau du patient, prélevée sur une autre partie de son corps.

La médecine moderne offre également des méthodes opérationnelles plus économes visant à arrêter la décharge des veines profondes à la surface à l'aide d'un laser ou d'ondes radio. Il existe des méthodes avec l'utilisation de "manchettes" spéciales, situées autour des vaisseaux dilatés, et d'autres.

Est-il possible de se débarrasser de la stase veineuse pour toujours?

En soi, ce processus ne s'arrêtera pas. Pour se débarrasser de la stase veineuse, il est nécessaire de traiter la maladie qui l’a provoquée (par exemple, les varices). Même après la chirurgie, les facteurs de risque chez ces patients demeurent.

Afin d'éviter les rechutes, il est recommandé aux patients présentant une stagnation veineuse:

  • appliquer régulièrement des tricots de compression préventifs;
  • prenez des phléboprotecteurs et des vitamines prescrits par un médecin;
  • réduire le poids corporel;
  • la natation;
  • refuser de travailler avec une station debout prolongée;
  • normaliser les selles.

En cas d'hyperémie veineuse chronique, accompagnée d'une malnutrition des tissus et d'une maladie variqueuse généralement causée, il est recommandé d'effectuer l'opération à temps et, par la suite, de poursuivre le traitement d'entretien. Dans ce cas, le pronostic est favorable et les manifestations de l'hyperémie veineuse peuvent être oubliées.

Des exercices pour les varices des jambes peuvent aider à améliorer le bien-être. Cependant, tous les sports ne conviennent pas au patient. Qu'est-ce qui est impossible et possible?

Méthodes pour renforcer les veines et les vaisseaux sanguins dans les jambes, pas tellement. Pour cela, des remèdes populaires, des médicaments sont utilisés et le mode de vie du patient sont modifiés.

Il n’existe pas de varices internes. Cependant, il fait référence à la pathologie des veines des organes internes. Quels sont les causes, les signes et les symptômes de la pathologie? Comment traiter les varices internes?

La maladie lymphostase des extrémités peut être congénitale ou acquise, secondaire, passer par certains stades de développement. Le traitement des membres inférieurs comprend un certain nombre de procédures: médecine, massage, méthodes traditionnelles, gymnastique, régime. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

La maladie variqueuse affecte davantage les femmes que les hommes. Et ne le traitez pas comme un défaut esthétique. Cela nécessite une attention et un traitement.

Options pour la façon de traiter les veines et les vaisseaux sanguins dans les jambes, pas tellement. Chacun d'entre eux a des côtés positifs et négatifs.

Des étourdissements, des évanouissements, une perte de conscience et d'autres symptômes indésirables peuvent indiquer une congestion veineuse apparue à la tête, aux poumons, dans la région cervicale (avec ostéochondrose cervicale) et au foie. Quelles sont ses causes? Comment est le traitement? Pourquoi une angiopathie de type congestif?

Le blocage des vaisseaux sanguins dans les jambes est dû à la formation d'un caillot ou d'un thrombus. Le traitement sera prescrit en fonction du rétrécissement de la lumière.

Une insuffisance valvulaire dangereuse des veines entraîne leurs modifications pathologiques. Les veines sous-cutanées, primordiales et profondes peuvent être touchées. Cela aidera à identifier les tests fonctionnels. Le traitement des membres inférieurs est long, parfois opératoire.

VENOSTASIS - Stase sanguine dans les veines: symptômes et traitement

La stase veineuse qui se développe dans le corps est un processus pathologique dont la manifestation est un mauvais écoulement de sang veineux, mais le mouvement artériel se produit correctement. Il est souvent formé en raison d'une élasticité insuffisante des parois du vaisseau ou d'une viscosité sanguine excessive.

L'hyperémie veineuse est un trouble de la circulation sanguine lorsque le remplissage sanguin des tissus augmente considérablement. Cela est dû aux difficultés de sa sortie. L'état pathologique est commun (en cas d'insuffisance cardiaque) et local. L’apparition d’une congestion veineuse dans diverses parties du corps est un exemple de manifestation locale de la maladie.


La congestion veineuse - qu'est-ce que c'est?

La stase veineuse qui se développe dans le corps est un processus pathologique dont la manifestation est un mauvais écoulement de sang veineux, mais le mouvement artériel se produit correctement.

Il est souvent formé en raison d'une élasticité insuffisante des parois du vaisseau ou d'une viscosité sanguine excessive. Au début, le tonus diminue simplement, puis la circulation sanguine obstruée se développe. Le développement de la maladie est déterminé par les endroits dans le corps humain où il y a une accumulation de vaisseaux sanguins.

Causes et symptômes

Le fonctionnement correct des vaisseaux artériels est en grande partie déterminé par le travail du cœur.

Mais la stimulation de la pression veineuse permet une réduction régulière des muscles du caviar.

Un petit pouls sanguin donne aussi la respiration.

Dans ce cas, les veines contiennent des valves qui assurent le mouvement du sang uniquement vers le cœur.

Dans le cas où la "pompe musculaire" n'est pas complètement impliquée (en raison d'une inactivité physique), une telle maladie se développe. Il existe différents types de pathologies, déterminées par la localisation de la lésion.

Dans le bassin

La maladie, localisée dans le pelvis, est une forme fréquente d'hyperhémie qui affecte les deux sexes. Une telle stagnation veineuse du sang est la plus dangereuse pour les femmes, en raison de la possibilité d'une fausse couche, de la naissance d'un bébé de qualité inférieure ou prématurée, ou peut-être même d'une cause d'infertilité. La détection d'une pathologie au début de la période peut y remédier efficacement.

Les personnes les plus exposées au développement de cette forme de maladie sont les personnes dont le mode de vie est extrêmement inactif. Dans ce cas, la cause du développement peut aussi être une situation telle que:

utilisation de médicaments contraceptifs (en particulier de type hormonal);

fort effort physique constant;

développement de complications post-partum.

Les femmes peuvent être accompagnées par le développement de varices.

Dans le cerveau

Cette pathologie est souvent de nature secondaire, c’est-à-dire une conséquence du développement d’une autre maladie intracrânienne. Détecté par l'utilisation de la radiographie du crâne, ainsi que par la mesure du niveau de pression de la veine ulnaire.

Lorsque la forme chronique de la maladie se développe, elle entraîne une réduction significative du métabolisme et la privation d'oxygène du cerveau apparaît. Dans le même temps, on observe un œdème intracrânien et une augmentation de la pression.

Les formes initiales de pathologie se manifestent par une diminution du tonus des veines. La rhéographie ou la pléthysmographie est utilisée pour identifier la maladie à ce stade.

Les raisons du développement de la stagnation dans le sang dans les veines de ce type sont les suivantes:

blessure à la tête;

la présence de l'hydropisie du cerveau;

développement d'une tumeur cervicale;

pathologie des bronches ou des poumons;

développement de thrombose veineuse.


Les symptômes de cette maladie sont les manifestations suivantes:

maux de tête graves, aggravés par le changement de position de la tête;

varices situées dans le fundus;

accès de vertige spontanés;

sensation de bruit dans la tête.

Dans les poumons

Cette forme de veinostase est la détérioration du flux sanguin veineux des poumons, augmentant la quantité de sang qui s'y trouve. De ce fait, la densité du tissu pulmonaire augmente.

Cette situation entraîne les modifications suivantes:

le tissu conjonctif commence à se développer rapidement dans les vaisseaux;

la perméabilité vasculaire augmente.

Les symptômes de la stase veineuse localisée dans les poumons sont les suivants:

l'apparition d'essoufflement, même après un exercice mineur;

respiration difficile, incapacité à prendre une profonde respiration;

l'apparition de respiration sifflante, localisée dans les parties inférieures du corps;

la présence de crachats visqueux avec des traînées de sang;

développement de la maladie cardiaque aortique;

foie douloureux et hypertrophié.

Dans les jambes

Bien que la maladie se développe souvent très lentement, il en existe de telles formes, dont la principale caractéristique est la rapidité de progression. Pendant ce temps, le sang stagnant peut administrer correctement de l'oxygène aux tissus. Cela conduit à des carences nutritionnelles, ainsi qu’au développement du manque d’oxygène.

L'hypodynamie peut entraîner une stagnation du sang dans les veines des membres inférieurs. Cela est dû au fait que le sang veineux entraîne la "pompe musculaire". Une caractéristique de cette maladie est l'augmentation de la pression et la déformation des vaisseaux sanguins. Donc, ils grandissent, ce qui entraîne une diminution significative de la vitesse du flux sanguin.

Les symptômes de la pathologie sont:

développement de cyanose de la peau;

sensation de lourdeur, localisée dans les muscles du caviar;

diminution de la température corporelle;

Caractéristiques du traitement

Tout d'abord, le traitement de la stase veineuse est déterminé par la raison pour laquelle il s'est développé. Les recommandations générales sont d'augmenter l'activité physique dans la vie - faire des sports faciles, la gymnastique, quand il n'y a pas de contre-indications à cela. Il vaut la peine de se débarrasser du tabagisme, de la consommation d'alcool et de l'équilibre de votre alimentation. Les paramètres sanguins rhéologiques s’améliorent lorsque les légumes sont ajoutés au régime.

De tels moyens peuvent améliorer l'élasticité des vaisseaux sanguins, empêcher le développement d'inflammations possibles et normaliser leurs propriétés.

Cependant, pour chaque type de pathologie, une méthode de traitement spécifique est utilisée:

1. En cas d'hyperémie pulmonaire, on utilise un traitement d'élimination de l'insuffisance cardiaque. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est également possible. Lorsque la maladie est devenue chronique, un handicap est attribué à la personne.

2. En cas de stagnation cérébrale pour le traitement, il est nécessaire de réduire la pression veineuse. Pour ce faire, appliquez un traitement pour réduire les poches et la stagnation. Pour les formes graves de la maladie, la diode électroluminescente au laser, la phytothérapie et la thérapie manuelle (massage de la région du cou) sont utilisées pour le traitement.

3. Pour éliminer la stagnation du sang localisé dans le pelvis, appliquez des méthodes conservatrices.

4. Le traitement de la maladie dans les jambes est effectué au moyen d'un traitement médicamenteux et de certains remèdes populaires. Il n’existe aucun traitement efficace pour éliminer la pathologie et le traitement consiste donc à prévenir l’apparition de complications. Dans certains cas, la chirurgie est utilisée. Pour faciliter la progression de la maladie, il est recommandé de pratiquer la marche thérapeutique et d'utiliser des tricots de compression.

La congestion, les maladies vasculaires peuvent entraîner diverses complications graves (ulcères trophiques, gangrène, etc.). Par conséquent, surveillez votre santé, consultez un médecin à temps. Pour prévenir la stagnation du sang dans les veines, faites une gymnastique préventive. L'hypodynamie est l'un des principaux ennemis. Publié par econet.ru.

Si vous avez des questions, posez-les ici.

Causes de développement, symptômes et traitement de la stase veineuse dans les jambes

La congestion veineuse des jambes est un processus pathologique dans lequel il est difficile de faire sortir le sang des veines et où le flux artériel se situe dans la plage normale. À la suite d'un déséquilibre, les veines perdent leur tonus. Au cours du développement ultérieur de la maladie, le flux sanguin est perturbé, ce qui entraîne des modifications pathologiques dans le corps humain.

Causes de la pathologie

Les battements cardiaques donnent une impulsion à la circulation sanguine, ce qui facilite le fonctionnement des vaisseaux artériels. Mais avec la sortie veineuse, la situation est plus compliquée, la seule aide apportée ne résultant que de la réduction du mollet et des muscles abdominaux, ainsi que de la voûte plantaire.

En outre, la respiration aide à sortir et le cœur donne une très petite impulsion. Cependant, la principale responsabilité pour stimuler la sortie repose sur les muscles. Ce sont les muscles comme la pompe qui prélèvent le sang dans les veines et activent les valves qui empêchent le reflux.

Cependant, le travail du système musculaire est sujet à des troubles. Dans les conditions de la vie moderne, une personne est entourée d'un nombre croissant d'avantages, le travail physique diminue, de nombreuses personnes mènent une vie sédentaire. En conséquence, l'hypodynamie est devenue un problème courant, à savoir l'affaiblissement de l'activité musculaire dû à un mode de vie sédentaire. L'hypodynamie est le principal facteur déclenchant de nombreux problèmes: embonpoint, maladie cardiaque, y compris la congestion veineuse (le nom médical de la congestion dans les veines est «hyperémie»).

Tout d'abord, l'hypodynamie se reflète sur les jambes, ce qui se manifeste par une stagnation veineuse. En raison de la pression d'une quantité excessive de sang, les parois veineuses deviennent inélastiques, leur diamètre augmente et la vitesse de circulation diminue.

Types de stase veineuse associés

La stagnation des veines dans les veines des jambes est souvent associée à une stagnation du bassin, de la tête ou des poumons. La congestion veineuse dans la région pelvienne est un type d'hyperémie lente et comporte un risque considérable pour les femmes, car une stagnation dans l'utérus peut provoquer une infertilité, des prématurés et des fausses couches. Comme dans le cas de la stagnation des veines des jambes, la stagnation du pelvis est caractéristique des patients sédentaires ou en surpoids.

Les causes de la maladie peuvent être:

  • contraceptifs hormonaux;
  • faiblesse des vaisseaux d'origine génétique;
  • surcharge physique ou psychologique excessive;
  • la grossesse
  • complications post-partum.

La congestion veineuse de la tête peut être causée par les raisons suivantes:

  • maladie cardiaque;
  • lésions traumatiques à la tête;
  • hydropisie du cerveau;
  • les anévrismes;
  • maladies pulmonaires et bronchiques;
  • thrombophlébite;
  • tumeurs au cou.

L'hyperémie des poumons se traduit par un débit sanguin insuffisant dans les veines. Il en résulte une accumulation de sang dans les poumons, à la suite de laquelle le tissu de l'organe est compacté et acquiert une couleur brune. La pathologie conduit à une augmentation de la perméabilité vasculaire et à la stagnation dans un petit cercle de circulation sanguine. Progressivement, le tissu conjonctif se développe dans les vaisseaux, entraînant des modifications sclérotiques de l'organe.

Les symptômes

Les symptômes de la stagnation veineuse dépendent de la forme de la maladie et de la combinaison d’une pathologie et d’une stagnation dans d’autres organes. La stagnation veineuse dans les jambes est caractérisée par une température locale réduite, une lourdeur dans les jambes et une fatigue rapide lors de la marche, une cyanose de la peau, de petites hémorragies sous-cutanées, un œdème et des ulcères trophiques au stade sévère.

Avec la congestion veineuse dans le bassin, il y a une gêne dans le rectum, des picotements, des démangeaisons et une douleur après la défécation. Aussi un symptôme fréquent saigne du rectum.

La congestion dans le cerveau manifeste le syndrome de douleur qui se produit pendant la marche et en général le stress physique. Avec cette pathologie, les veines du fond de l'œil sont dilatées. Le niveau de pression dans les veines varie de 50 à 80 millimètres de mercure. Les patients se plaignent de vertiges et de bruits dans la tête. Le visage devient bleuâtre, un gonflement est visible dans les paupières inférieures le matin. Parmi les autres symptômes, on peut noter une diminution de la sensibilité des jambes, une augmentation de la douleur après avoir bu de l'alcool et à la suite d'une surcharge psychologique.

Avec congestion dans les veines des poumons, essoufflement. Ce symptôme peut devenir systématique, accompagné d'une forte toux. Dans le même temps, la personne qui tousse a des expectorations, parfois des traces de sang. Aussi marqué gonflement dans les jambes.

Diagnostics

Pour le diagnostic, les symptômes existants et les résultats de la recherche sont pris en compte. Le médecin examine le patient et sa peau. À ce stade, il est très important de poser un diagnostic correct car, sinon, le traitement n'aura aucun effet et pourrait entraîner des complications dangereuses.

L'imagerie par ultrasons de divers organes, la phlébographie, le scanner et l'IRM peuvent être distingués parmi les méthodes de diagnostic utilisées pour la stagnation. Si la congestion est associée aux poumons, l'auscultation est indiquée.

Traitement

Les mesures thérapeutiques visent non seulement à éliminer les conséquences du développement d’une pathologie - stagnation, mais également à corriger l’influence des facteurs qui ont conduit à la maladie. Les médecins recommandent un mode de vie plus sain, bougent plus, abandonnent les mauvaises habitudes. Étant donné que les facteurs externes ont une très grande influence sur l’émergence et le développement de la maladie, le passage à un mode de vie sain a généralement très vite un effet positif sur l’état du patient.

Dans le traitement de la stagnation, des méthodes conservatrices et opératoires sont utilisées.

La thérapie conservatrice implique l'utilisation de:

  • les drogues, y compris la thiamine et l'escine;
  • traitements de massage;
  • exercices thérapeutiques;
  • natation et balnéothérapie;
  • tricots de compression;
  • sclérothérapie.

Les méthodes de traitement conservateur à des fins prophylactiques sont utilisées dans la période postopératoire. En thérapie médicamenteuse utilisé veinotonique. Les préparations de ce groupe ont un effet positif sur l'élasticité des parois veineuses et empêchent également le développement de processus inflammatoires. En outre, en cas de stagnation, des anticoagulants sont utilisés pour fluidifier le sang et prévenir l’apparition de caillots sanguins.

Si les processus stagnants conduisent à une maladie grave, les méthodes chirurgicales ne peuvent être évitées. Pendant la chirurgie, les veines pathologiques sont retirées et les collatérales entre les veines profondes et superficielles sont ligaturées. Dans le cas d'un ulcère trophique, il est excisé, et le défaut de peau qui en résulte est corrigé par la peau du patient lui-même d'une autre partie du corps.

La médecine évolue constamment et propose des procédures chirurgicales mini-invasives de plus en plus avancées. Celles-ci incluent, par exemple, la thérapie au laser, qui se caractérise par une faible invasion, un excellent effet cosmétique et est réalisée sous anesthésie locale.

Pour le traitement de la stagnation, différentes méthodes sont utilisées, dont le choix dépend du processus de localisation:

  1. La stase des pieds est traitée avec des médicaments et la médecine traditionnelle, ainsi que par la chirurgie. Il convient de noter qu'il n'existe actuellement aucune méthode non chirurgicale efficace: vous pouvez uniquement soulager les symptômes, mais vous ne pouvez pas guérir la maladie avec des médicaments. On conseille au patient de marcher davantage, de faire des exercices thérapeutiques, d'appliquer des pommades et des bas de compression.
  2. La congestion veineuse dans la région pelvienne est le plus souvent traitée avec des méthodes conservatrices. Des suppositoires vaginaux et des préparations en comprimés sont utilisés. Les opérations sont effectuées dans des cas extrêmes.
  3. L'hyperémie dans les poumons entraîne une insuffisance cardiaque. Par conséquent, les médecins du traitement se concentrent sur la protection du cœur. Si nécessaire, une opération est effectuée. Dans le cas de pléthore persistante des poumons affectée handicap.
  4. En cas de stagnation du cerveau, la tactique de traitement consiste à réduire la pression veineuse, pour laquelle un médicament appelé «eufilline» est utilisé. Si une stase est détectée, un traitement par laser-LED, une réflexothérapie, une phytothérapie et un massage des veines du col sont prescrits.

Conséquences et prévention

La congestion veineuse des jambes et des autres organes a les conséquences les plus désagréables. La zone touchée du corps perd sa nutrition normale et commence à se détériorer. En raison du développement du processus pathologique, il se produit une compaction, une atrophie progressive des tissus et des organes, un volume accru du tissu conjonctif et une accumulation d'acide carbonique dans le parenchyme.

Le processus ne s’arrêtera pas seul, il ne fera que progresser. Par conséquent, sans traitement grave ne peut pas faire. Pour éliminer la stagnation veineuse, il est nécessaire de guérir ou de transférer au stade de rémission la maladie, qui était la cause première de la pathologie (par exemple, les varices). Cependant, même après un traitement thérapeutique réussi, on ne peut pas s'arrêter à ce qui a été réalisé, car le risque de rechute demeure à jamais. Le port de sous-vêtements de compression, la prise de phléboprotecteurs et de préparations vitaminées, l’exercice modéré, une alimentation saine et la prévention des mauvaises habitudes sont recommandés.